AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   Dim 27 Fév - 17:04

Le calme, une amie comme une ennemie parfaite. Voici un mot, une atmosphère qui répondait parfaitement à la situation que vivait Zaleth en ce moment. Si cela avait pu être une promenade sans importance, il s'en serait peut-être amusé. Mais voilà, il venait d'atterrir dans un monde totalement inconnu et se sentait un peu déboussolé, surtout en n'ayant aucun souvenir et entre les mains un étrange pouvoir qu'il ne comprenait pas encore totalement.

Mais pourquoi était-il dans cette forêt ? Et plus important pour l'immédiat, pourquoi avait-il la mauvaise impression qu'on l'espionnait ? Zaleth avançait toujours sur le sentier, tentant de faire le moins de bruit possible. Qui savait ce qui se cachait dans ces bois ? Des lions ? Des lynx ? Des loups peut-être ?
Un bruit, un coup de vent. C'était sûr, il n'était pas seul.

Soudain, une créature apparut devant lui en un éclair. Etrange créature d'ailleurs: son corps était celui d'un lion mais sa tête celle d'une araignée géante. Ses pattes étaient celles de chevaux. Une sorte de chimère ? Mais où était-il tombé ?
Il n'eut pas le loisir de se poser plus de questions. La créature bondit sur lui avec, en tête, des pensées sans doute très carnassières.

Il lui fallait une arme, n'importe laquelle... une épée ? Il y en avait une accrochée à son pantalon depuis qu'il était là, mais ce serait trop tard quand il l'aurait attrapée. Il roula au sol, évitant de justesse la créature qui tomba lourdement plus loin. Il mit sa main sur le fourreau qui l'accompagnait et en tira l'épée... qui ne fut pas très longue à disparaître, capturée par un jet de toile.
La créature se remit à le charger. Cette fois était-il mort, déjà ? Une pensée instinctive traversa son esprit: il avait perdu son épée.

A cet instant, son bras droit vibra, ses contours se floutèrent puis muta en une lame d'épée acérée.

*Mmmmh, choix judicieux, merci.*

Sans attendre plus, il tendit la lame droit devant lui, se baissa et attendit le choc. Il ne tarda d'ailleurs pas à venir et fut moins douloureux que prévu. La créature heurta de plein fouet la lame de Zaleth et se fit couper en deux dans la longueur. Le sentiment qu'il éprouva sur le moment fut de l'étonnement. Sa lame avait tranché la créature comme un couteau l'aurait fait avec du beurre.

Zaleth reprit ses esprits quelques instants plus tard, se releva et regarda son bras-lame. Celui-ci, comme s'il avait compris son ordre, redevint normal. Interloqué par ce don, le métamorphe se demanda s'il pouvait appliquer ceci à tout son corps. Ce fut en pensant à un loup qu'il se retrouva soudain à quatre pattes, sous la forme d'un de ces animaux.

Un large sourire étira les babines du loup qu'il était devenu puis il se mit à courir, courir et encore courir. Peut-être espérait-il trouver la fin de cette forêt plus vite. Au bout de quelques temps, il s'arrêta, ayant aperçu la lisière. Bien vite, une nouvelle présence se fit sentir. Il n'était à nouveau pas tout seul.

Conscient qu'il risquait une nouvelle attaque d'une de ces créatures, il se rematérialisa sous sa forme de la même manière. Son corps vibra, se flouta puis changea complètement pour reprendre sa forme originelle: un grand homme aux cheveux blancs et aux yeux d'un bleu glacé. Ce ne fut que quelques instants plus tard qu'il remarqua une silhouette non loin. Il plissa les yeux et lança:

- Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   Mer 9 Mar - 13:45

Ses pupilles sautillaient, d'insectes en insectes. Contrairement à ceux qu'elle avait vu sur terre, ceux-là étaient étrange. Effrayant ? Légèrement. Colorés, parfois trop. Les pieds de Garnet s'enfonçaient dans le sol meuble, les jambes rabattus contre sa poitrine, elle avait calé le masque entre son torse et ses cuisses. Le sourire dément la fascinait. La grande question qui trônait dans son esprit depuis des jours et des jours était la même. Mais, depuis le temps, la jeune femme n'osait même plus se la poser. Le monde sur lequel elle avait atterri était différent. Et le pouvoir étrange dans ce masque, venait-il depuis toujours de l'objet ? Ou était-il apparu avec la mort de Garnet ? C'était à ne plus rien comprendre.

Des bruits lui parvinrent aux oreilles, plus loin. Peu de temps avant, elle avait aperçu une étrange créature chimérique. La bête avait du croiser un autre être. Peut-être un humain ? D'un bon plus que rapide, Garnet couru vers la provenance des bruits. Elle traversait le sentier, sentait la terre sous ses pieds, le vent effleurer ses cheveux blancs qu'elle avait coiffait différemment. L'ancienne terrienne s'arrêta, apercevant des ombres à quelques pas à peines. Elle plaça le masque sur son visage, et s'avança à nouveau. Un combat avait lieu, entre les arbres inquiétants. Un homme, à l'apparence de neige. Il possédait les cheveux blancs, tout comme elle. Et des yeux bleus de givre. Garnet ne vit pas comment il parvint à tuer la chimère. Par contre..

Ses yeux s'écarquillèrent. Son corps se mouva un instant, et il prit une forme de loup. Il fonça, et, soudainement prise d'une vélocité animale, elle parvint à le suivre et à s'arrêter un peu plus loin. Choquée. Émue. Elle le fixa, alors qu'il reprenait forme humaine. Un loup ! Il pouvait se transformer en loup ? Et le masque pouvait en faire apparaître, sous forme de magnifiques fantômes, parfois argentés. Cela pouvait créer un duo pur, et empli de passion et de poésie. Garnet tremblait, légèrement. Elle voulut faire un pas discret, mais elle écrasa un léger tas de feuilles mortes. L'inconnu leva les yeux dans sa direction. Il plissa les yeux, et elle distingua difficilement ses paroles.

- Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?

Il l'avait vu ? Tant mieux. De toute façon, elle comptait se diriger vers lui. Garnet avança encore, sautillant presque, cachée derrière son masque adoré, elle se sentait légère et puissante. Nulle peur ne l'habitait. Elle arriva, à tout juste quelques pas de l'inconnu. Il avait un visage intéressant, neigeux. Il venait sûrement d'un endroit très froid. Elle se rappela les esquisses de sa mère. Parfois, des personnes qui n'étaient pas chinoises venaient pour lui demander des œuvres, des personnes de pays froid, demandant des troupeaux de chiens-loups dans l'arctique, ou l'antarctique. Cet inconnu.. Il connaissait peut-être ces endroits.. Sûrement.

- Je suis.. Oh, peu importe. La question est, comment fais-tu pour prendre la forme enchanteresse d'un loup ? Comment as-tu fais ? Je t'ai vu !

Elle failli crier sur la dernière phrase, prise d'une légère euphorie. Elle patientait, le cœur enragé. Elle avait fait attention de ne pas trop se concentrer sur une vision de loup pour ne pas que le masque fasse apparaître l'animal. Dès qu'elle saurait d'où venait le pouvoir de l'inconnu, elle lui montrerai le sien..



Dernière édition par Garnet le Ven 11 Mar - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   Jeu 10 Mar - 19:48

A peine avait-il posé la question que la personne qu'il avait en face de lui se mit à bouger pour l'approcher doucement, visiblement peu apeurée par ce qu'il venait de se passer. Peut-être les gens de cet endroit n'avaient-elles pas la même définition du danger que lui. Peut-être était-il lui-même décalé ? Ces bêtes étaient-elles inoffensives ? Il n'en savait rien, à vrai dire il avait l'impression de ne rien savoir de ce monde où il avait atterri.

Devant lui, il avait un être humain comme lui mais son sexe était difficile à deviner. Une femme plus probablement. Elle possédait d'ailleurs une silhouette se rapprochant plus de la femme que de l'homme, du moins, dans les souvenirs de ce concept qu'il avait. Son visage semblait fin et, à ce qu'il en voyait, elle avait presque la même couleur d'yeux que lui ainsi que le même blanc froid de ses cheveux. Toutes ces informations étaient pourtant sérieusement mises en doute par un masque qu'elle semblait porter. Un masque aux allures inquiétantes. Comment diable pouvait-on porter ce genre de chose ? Enfin, pour l'heure, il s'en fichait un peu.

Zaleth fut un peu déçu que la femme en face de lui ne se présente pas mais ne lui en tiendrait pas rigueur. Elle semblait tellement avide de savoir comment il s'était transformé que sa raison pouvait en être légèrement altérée, du moins avait-il jugé. Face à cette curiosité, il ne manifesta qu'une sorte d'incompréhension mêlée à de la satisfaction. Finalement, il n'était pas comme tous les autres. Visiblement, cette femme ignorait comment il faisait pour se transformer. Peut-être était-il l'unique possesseur de pouvoirs ?

Sentant un élan de pouvoir monter en lui, il afficha un léger sourire, sourire que l'on fait généralement dans les situations où on connaît une réponse que l'autre cherche absolument et qu'on est sûr d'être le seul à posséder la réponse. Un sourire un peu supérieur. Sans vouloir toutefois la faire patenter plus longtemps - il n'était d'ailleurs pas certain qu'elle n'ait pas de pouvoirs - il s'exclama:

- C'est très simple, il suffit que j'y pense pour que cela se produise.

Il écarta légèrement les bras et montra ses talents à la femme devant lui. Son corps se mit à vibrer très légèrement, ses contours devinrent flous puis il changea de silhouette pour prendre celle de la créature qu'il avait abattue quelques minutes plus tôt. Etrangement il se souvenait parfaitement de celle-ci et ne doutait absolument pas de cette silhouette. Il resta sous cette forme quelques secondes puis inversa le processus et reprit son apparence originelle.
Le regard soutenant celui de la femme, il demanda:

- Et vous ? Vous faites aussi ce genre de choses ? Je veux dire, vous avez des "pouvoirs" ?

Il n'était pas inutile de savoir que si la femme répondait par la négative, il s'en irait purement et simplement. Il n'avait pas de temps à perdre avec des personnes peu intéressantes. Toutefois, il se posait des questions sur cette humaine. Il lui sembla d'ailleurs apercevoir une sorte d'aura autour d'elle. Il n'y avait pas fait attention auparavant, mais il la trouvait apaisante. Comme si elle lui disait qu'elle ne lui voulait aucun mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   Ven 11 Mar - 15:14

Déception. Alors, le loup n'était pas l'unique forme qu'il pouvait prendre ? Elle était déçue, trop. Derrière le masque, sa mine s'assombrit. Des larmes menacèrent de perler ses yeux, mais elle refoula intensément sa peine. Garnet écouta à peine la question de l'inconnu. Elle du se concentrer pour qu'elle lui revienne. Elle avait oublié ! Son cœur s'affola, le sang tambourinait contre ses tempes. Petit à petit, les mots lui revinrent. Lentement. Avait-elle aussi des pouvoirs. Oui, évidemment. Elle avait cru comprendre que chaque être qui atterrissaient ici possédaient un pouvoir. Garnet disposait d'un don chimérique, fantomatique, et elle adorait ça.

La jeune femme décida de répondre en utilisant son pouvoir. Ses yeux se fermèrent doucement, et elle vit dans sa tête, les troupeaux de loups géant qu'elle voyait dans ses songes. Elle voyait leurs petits, des louveteaux puissants. Elle apercevait des pupilles rageuses, des pattes meurtrières. Puis, elle rouvrit les yeux. Et elle vit un loup immense, translucide, s'approchait de l'inconnu. Il commença à l'entourer de son corps. L'enlaçant de sa nature de songes. Garnet comprit une nouvelle chose, ses illusions venaient de ses propres rêves. C'était bon à savoir, elle pouvait exploiter son imaginaire pour créer des loups qui ne devraient pas exister. Magnifique.

Elle s'assit. Et contempla son œuvre. Ses yeux ne faisaient guère attention à l'inconnu. Il pourrait mourir de peur qu'elle ne s'en préoccuperait pas. Pourtant, cet étranger lui ressemblait. Garnet fixait les rétines du loup. Les siennes étaient brunes. Comme dans son songe. C'était merveilleux. Et aussi, tellement étrange. Son corps entier frissonnait.

- Aimes-tu le doux contact de cette peau de fantôme ? Murmura t-elle.

Sa question était destinée à lui prouver que c'était elle qui avait fait apparaître le loup. Elle patienta, pour avoir la réponse. Son cœur s'était apaisé. Elle releva le masque, qui produisit un bruit familier, en se frottant contre ses cheveux. Ses boucles d'oreilles teintèrent, sa fourrure glissa sur ses épaules. Elle se sentait bien. Comme envahi par un certain pouvoir. Et sereine. Comme bercé par le glas d'un chaos dont elle était l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   Ven 11 Mar - 19:24

Il dut attendre la réponse à sa question un certain moment. Cela l'agaça un peu d'ailleurs. Il n'aimait pas vraiment perdre son temps et cette femme n'avait pas l'air très vive d'esprit. Toutefois, il compris la lenteur de réponse lorsqu'un loup fantômatique apparut à ses côtés. Il se surpris à en sursauter. Alors c'était ça son pouvoir ? A première vue il n'était pas vraiment affolant; il changea d'avis très vite en remarquant que le contact avec l'animal était possible... cela laissait présager que cette apparition magique pouvait blesser.
La taille de l'animal n'était pas vraiment pour le rassurer. Il avait hésité sur l'action à entreprendre et avait posé sa main sur la garde de son épée "au cas où".

Le loup ne sembla pas vouloir lui faire de mal, aussi jugea-t-il plus approprié de se relaxer un peu. Au pire, il pourrait se transformer en quelque chose d'autre pour se libérer. Et pourquoi pas un python ou quelque chose dans le genre ? Il n'avait qu'une limite: celle de son imagination. Lorsque la femme s'adressa à nouveau à lui, il ne put réprimer un sourire puis déclara, amusé:

- C'est une expérience enrichissante, indéfinissable. Je comprends maintenant pourquoi vous vous intéressez à mon pouvoir.

Zaleth porta la main sur la fourrure pourtant visiblement immatérielle et toucha l'animal comme s'il s'était agit d'un loup normal. La seule différence résidait que le toucher de cet animal lui apparaissait froid et humide, comme s'il s'était agit d'une brume si épaisse qu'elle en était matérielle.
Sans attendre quelque invitation que ce soit, il s'exclama:

- Je m'appelle Zaleth, c'est tout ce que je sais de moi avec ce don. Et vous, vous êtes ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   Lun 14 Mar - 16:57

- C'est une expérience enrichissante, indéfinissable. Je comprends maintenant pourquoi vous vous intéressez à mon pouvoir.

Alors qu'il prononçait ses mots, il semblait effleurer l'illusion. Garnet inclina la tête sur le côté, un fin sourire aux lèvres. Comme si elle présentait un animal de compagnie à un ami. Mais, cette bête n'était-elle pas sa seule compagnie ? Avec tout le troupeau qui régnait dans sa tête ? Elle avait même donné des noms à certains. C'était son monde, son inspiration. La plupart du temps, depuis qu'elle était arrivée, elle utilisait son don à des fins d'arts. Elle dessinait parfois, ou les décrivaient. Quelle chance elle avait eu.. Ce don avait un rapport abstrait avec son passé, ce qui lui permettait de se souvenir de cet esprit étrange qui l'avait tué. Elle s'en souvenait si bien.. La déchirure de la peau, touchant le cœur, et les poumons. Aucune rancune ne l'habitait. Garnet était sereine.

- Je m'appelle Zaleth, c'est tout ce que je sais de moi avec ce don. Et vous, vous êtes ?

A nouveau la même question. En même temps, elle disposait de son nom. Zaleth.. Les mêmes sonorités que le sien. Zaleth, Garnet. L'image d'un duo de mystère, ni homme, ni femme lui vint à l'esprit. Peut-être pouvait-elle le convaincre de la suivre. Les créations possibles étaient multiples. Ils pouvaient créer un univers second, fait d'illusions et de mensonges. Cette idée l'attirait tellement.. Elle s'emballa. Mais avant d'exposer son idée, il fallait répondre à la question. Oui, prendre le temps. D'habitude, elle réfléchissait tout le temps. Cette fois-ci, elle avait failli oublier ses principes.

- Je suis Garnet.

Il fallait réfléchir avant d'en dire plus. Elle n'était que Garnet, elle n'avait pas de nom. Zaleth connaissait désormais son don. Elle pouvait désormais lui proposer son idée. Après tout, pourquoi attendre ? Ce monde recelait sûrement d'autres surprises. Ils découvriraient peut-être d'autres gens. Et enfin comprendre pourquoi ils avaient atterri ici. Garnet ne pouvait pas croire que c'était le paradis, ou l'enfer. Il fallait savoir.

- Accompagnes-moi.. Nous pourrons, dissimulés derrière nos songes, comprendre de monde...

S'il refusait ? Tant pis. Garnet irait seul, derrière son masque, sur le dos d'un de ses fantômes favoris. Yamoro. C'était le premier loup qu'elle avait invoqué. Celui qu'elle appelé toujours, quand elle devait se déplacer. Elle renvoya l'illusion encore aux côtés de Zaleth, et se mit à penser à Yamoro. Si ils partaient dans peu de temps, il fallait être prêt. Zaleth pourrait se transformer, Garnet non. Réfléchir. C'était ce qu'elle faisait.
Elle sourit..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   Jeu 17 Mar - 18:59

Enfin, la femme s'identifia comme étant une dénommée Garnet. Nom étrange mais à une sonorité plutôt agréable pour le métamorphe. Il ignorait pourquoi, mais il sentait qu'il devait faire confiance à cette personne, peut-être même plus que la respecter, la suivre ? Il ne savait pas bien d'où venaient ces voix qui lui intimaient de s'allier à elle, mais ce qu'il savait en revanche, c'est qu'elle ne lui voulait aucun mal et qu'elle était pour l'heure la seule personne à qui il pouvait faire confiance.

Comme si elle avait lu dans ses pensées, elle lui demanda de l'accompagner. Faisant disparaître son loup fantômatique, elle en fit apparaître un nouveau. Celui-ci n'avait visiblement pas l'air d'en vouloir plus à Zaleth qu'à la pierre qui gisait non loin de leur emplacement actuel. Pesant rapidement le pour et le contre, la décision de suivre la mystérieuse femme aux loups fantômes ne se fit pas trop tarder.

- Cela me semble être une bonne opportunité. Nous ne serons pas de trop à deux pour comprendre ce qu'est cet endroit je suppose.

Zaleth semblait éprouver de plus en plus d'affection pour cette Garnet, comme s'il l'admirait intérieurement. Naturellement, il se garderait bien de le lui dire - il était trop fier pour cela - mais ne se ferait pas prier pour la suivre. Il ignorait tout des relations qu'ils auraient dans les prochains jours, mois, années si c'était la même notion du temps qui régnait en ces lieux. Mais pour l'instant, il lui semblait judicieux de s'allier à quelqu'un qu'il sentait avoir la même admiration qu'il avait pour elle. Leurs pouvoirs étaient également très complémentaires et serviraient sans doute à contrer bon nombre de menaces futures.

Il observa la femme monter son loup puis lui proposer de s'en aller. Avec un léger sourire plein de défi, il nargua Garnet:

- Vous ne pensez tout de même pas pouvoir me semer, n'est-ce pas ?

Sans attendre de réponse précise, ou de réponse tout court, il se métamorphosa une fois de plus en loup, mais d'une taille relativement fidèle à celle d'un loup normal. Il ignorait s'il pouvait changer quelque chose à cette forme, bien que son pouvoir semblait uniquement limité à son imagination. Zaleth n'allait pas expérimenter cela tout de suite, il se laissait une marge de manoeuvre pour plus tard. Sous sa forme, il était un peu ridicule à côté du loup gigantesque de Garnet, mais même s'il l'ignorait encore, sa vie se résumerait à une soumission totale envers elle, qu'il le veuille ou non.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS   

Revenir en haut Aller en bas
 

A l'aube d'une longue histoire [PV Garnet] - CLOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» [Blog] La suite d'une longue histoire
» Une longue histoire....
» Boire et déboires, une longue histoire d'amour [RP]
» 25 et 26 avril bfg/netepic a bucheres ( aube)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ RPs terminés-
Sauter vers: