AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Lucia Weiss [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucia Weiss
Précieuse ⁂ Petite Demoiselle

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Lucia Weiss [Terminé]   Lun 9 Avr - 12:41

    Et pour une raison étrange, les gens qui pensent autrement, ça vous dérange.

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

    © By Shikimi

    Nom : Weiss
    Prénom(s) : Lucia,
    Sexe : Féminin
    Rang : Pas d'idée, je vous laisse le choix !
    Orientation sexuelle : Qu'est ce donc que cela ?
    Âge : Environ 17 (oui, nous ne sommes pas très sur !)
    Origines : Française

    Divinité servie : Ne remplissez pas tout de suite, vous ne le saurez qu'après votre validation.
    Élu dominant : Normalement c'est la même chose que pour la divinité, on vous fait la surprise. Mais si vous désirez servir un Élu particulier, mettez son nom quand même, on sait jamais...
    Grade : En temps normal vous commencerez en tant que Simple Pantin, mais si vous aspirez à un poste spécial mettez-le.
    Don :
    "La fille aux perles"
    Le don de Lucia transforme cette dernière en en véritable petit trésor.
    Son corps tout entier (du moins en extérieur) est fait de gemmes précieuses. Sa peau est faite de nacre, ses lèvres semblent en quartz rose, ses cheveux sont en ambre. Mais son don ne s'arrête pas seulement à ses téguments*.

    A dire vrai, ses yeux sont ce que son don à créer de plus intéressant. Ses yeux vairons sont en fait un saphir et une perle noire de Tahiti. Mais le plus intriguant sont ses larmes. Les larmes de Lucia ne sont pas de simples et communes gouttes d'eau mais bien des joyaux, de véritables et pures pierres précieuses. Sur sa peau de nacre ne roule pas des gouttes d'eau mais des diamants, des émeraudes, des saphirs et quelques rubis de temps à autre, tout cela accompagné d'autres pierres fines.
    Fait encore plus étonnant et légèrement inquiétant, le même phénomène de solidification en joyaux se produit lorsque le sang de Lucia s'échappe de ses veines, se transformant presque immédiatement en sublimes rubis.

    Mais il nous faut revenir sur la peau nacrée de Lucia qui constitue le point primordial de son don. Sa peau a conservé les propriétés du nacre, procurant à Lucia une couche de protection résistantes aux acides et surtout reconstituante.
    Lorsque la peau de Lucia est abîmée, il ne se forme pas un hématome ou une plaie mais des fissures. Son organisme va alors sécrété successivement des couches de nacre au niveau des craquelures pour reformer l'intégrité de la peau. Ce processus physiologique relativement court par rapport à la reconstitution physiologique d'un être humain lambda, nécessite tout de même quelques heures (voire jours) et dépend de la gravité de la plaie et de l'état général de Lucia. En outre, un meilleur sommeil et une augmentation de l'apport en minéraux permettent un meilleur rétablissement.

    Cependant, il faut noter que la peau nacrée de Lucia ne lui permet pas de ressentir correctement les températures. En effet, ses thermorécepteurs ne sont pas très efficaces et ainsi, Lucia elle même ignore son hypersensibilité à l'eau chaude. Une eau à 29°C, tout à fait correcte pour une personne quelconque, est une eau un peu trop chaude pour Lucia. Ce phénomène est lié à la constitution chimique du nacre qui ramollit dans de l'eau chaude. Il est très facile d'aplatir ou de couper un morceau de nacre une fois plongé dans de l'eau bouillante. Il en va ainsi de même pour la peau de Lucia, mais personne ne l'a jamais plongée dans de l'eau bouillante !

    Il arrive aussi que Lucia produise de petites perles lorsqu'elle desquame*.

    Téguments : cheveux, poils, peau, ongles.
    Desquamer : débarrasser la peau des cellules mortes. Ou peler après un coup de soleil.

    Arme(s) utilisée(s) : Une arme ? Quelle arme ?

    Description Physique :
    Outre le fait que son corps soit fait de gemmes, Lucia est une fille tout à fait banale.
    Comme toutes les jeunes filles, elle laisse pousser ses cheveux et se délecte de les tresser chaque matin. Comme toutes les jeunes filles, elle passe un certain temps devant son placard à décider lequel du jaune poussin ou du canari serait meilleur.

    Mais, intéressons-nous tout de même à Lucia plus en détail.
    Lucia est en somme, un petit gabarit. Une cinquantaine de kilos pour un petit mètre soixante, un poids moyen pour une taille moyenne. Lucia est aussi dénuée des formes caractéristiques de l'adolescence. Les seules formes de son corps viennent de ses vêtements campagnards (moyenâgeux serait plus exact dirons-nous).

    Bien que comme toutes les jeunes filles, Lucia attache une importance à ses vêtements, elle a un goût vestimentaire très personnel et particulier.
    Premièrement, elle ne porte que trois gammes de couleur : l'orange, le jaune et le marron. Deuxièmement, elle ne porte jamais de pantalon, corsaire, short ou autres variantes. Troisièmement, elle n'adapte jamais ses tenues à l'environnement qui l'entoure. Et enfin, cerise sur le gâteau, Lucia ne considère pas les chaussures comme forcément nécessaires !

    Description Mentale :
    Lucia est une personne dérangée. Très dérangée.
    Les médecins expliquent son trouble mental comme la conséquence d'un grand nombre de lésions cérébrales dû à de nombreux processus traumatiques. Autrement dit, elle est folle parce que son cerveau est un peu abimé à cause de quelques petites chutes à répétition.

    Lucia est une personne très asociale. Sa façon très formelle de parler et son incapacité à regarder l'autre dans les yeux lui donne une image d'indifférente. Et si l'on ajoute le temps de réflexion qui lui est nécessaire pour comprendre, analyser et réagir à une situation alors vous obtenez une parfaite exclue sociale. Mais Lucia n'est pas une ermite, bien au contraire. S'il lui est difficile de se lier et de communiquer, elle est tout à fait capable d'apprécier la compagnie de quelqu'un.
    Une fois passé la barrière du handicap (car c'est bien de cela qu'il s'agit), Lucia se révèle être une jeune fille loyale, fidèle et surtout honnête. Elle ne connait pas le mensonge, la fausseté ou l'hypocrisie car ces notions lui sont bien trop abstraites.

    Cependant, ce serait une erreur de votre part que de la prendre pour une retardée car, dans ses domaines, Lucia est un véritable petit génie !
    Au cours de son existence, Lucia a développé une passion hors norme pour la chanson française. Oui, vous avez bien entendu, la chanson française. Elle est capable de mémoriser les paroles d'un nombre incalculable de chanson si ces dernières lui plaisent. Cette passion est d'ailleurs très visible lorsque Lucia ne sait pas comment réagir. Un exemple ? Demandez lui "Comment vis-tu ton handicap ?". Elle vous répondra avec un sourire moqueur :
    "Tu ris mais sois tranquille un matin,
    J'aurai tout ce qui brille dans mes mains..."

    Signes particuliers : Il n'y a rien de plus particulier chez Lucia que Lucia elle-même.

    Talents spéciaux : Lucia grimpe très bien aux arbres.

    Aimez-vous les rhododendrons ? "C'est le dessert que sert l'abominable homme des neiges !" [Réponse validée par Kamui. Tu nous le présente l'abominable homme des neiges ? *-*]

    Votre personnage est-il victime d'amnésie ? Oui en partie. Elle se souvient de ce qui lui tient à coeur (son répertoire musical) mais se fiche pas mal de retrouver la mémoire. En fait, elle n'a pas vraiment l'impression d'être amnésique.
    Citation : "Tout le monde, répète encore que les hommes préfèrent les blondes."

    Biographie :
    Pour vous raconter la vie de Lucia, il nous faut nous plonger dans la campagne française où elle est née et a grandi.

    La famille Weiss était propriétaire d'une grande maison avec terrain, située en bordure d'une forêt domaniale. Le père de Lucia en était le gardien, il devait surveiller les allés et venus, c'est pourquoi toute la famille était autorisée à pénétrer dans les sentiers interdits au public. La mère de Lucia quant à elle, travaillait à domicile pour une entreprise et ne devait se rendre au bureau de la société que quelques fois par mois. En effet, même si la maison se trouvait au beau milieu de nulle part (la route n'avait même pas de nom) elle était parfaitement connectée.

    L'un des premiers mystères de la vie de Lucia est l'origine de son trouble mental.
    Le diagnostic est tombé à ses 6 ans, lors de son entrée à l'école primaire. Lucia présentait beaucoup de difficultés à s'exprimer et à comprendre ses camarades. Elle était aussi incapable d'effectuer des gestes pourtant simples comme sauter à cloche-pied (la pauvre petite tombait constamment sur ces camarades lorsqu'elle essayait) ce qui alerta sa maîtresse qui en parla ensuite à ses parents. S'en suivirent de nombreuses visites chez le médecin, une ou deux hospitalisations et quelques dizaines d'examens pour établir un premier diagnostic : Lésions cérébrales.

    Lucia décrocha vite du rythme scolaire. Tout allait bien trop vite pour elle, les autres élèves lui coupaient sans cesse la parole, riant qu'elle ne réponde jamais au bon moment et refusant par la suite de jouer avec elle.
    Ses parents se rendirent vite compte que l'école publique n'était pas la place de leur fille, alors ils la placèrent en établissement spécialisé, une structure qui lui permettrait de se développer et d'apprendre à son rythme, loin des autres enfants qui ne comprenaient pas : Le Centre de Développement pour Enfants en Situation de Handicap, Le CDESH*.

    Et ainsi, jusque ses 12 ans, Lucia fut emmenée seule dans cet endroit où « tout sera plus facile, tu verras, tu te feras plein d'amis. Et puis, tu pourras apprendre plein de choses là-bas, il y aura une maîtresse rien que pour toi et pas d'autres méchants élèves ! »

    En réalité, la maîtresse n'était pas rien que pour elle, rien n'était plus facile, juste plus colorée et elle ne s'y fit pas d'amis. Là-bas, les autres enfants étaient aussi bizarres que la couleur des murs. Lucia ne les comprenaient pas plus que les anciens enfants. Après tout, ils parlaient tous la langue des bébés, un ensemble de sons sans cohérence qui ne forme pas de véritable mots. Mais au moins, ils ne l'interrompaient jamais.
    Lucia apprit donc à lire, à écrire et à faire des opérations simples : additions, soustractions et quelques multiplications. Mais les chiffres ne l’intéressaient pas. Déjà à cette époque, son entourage sentaient l'influence de la langue et de la musique qui la passionnait tant.

    Il faut dire qu'elle est tombée dedans très tôt. À l'age de 8 ans, Lucia obtenait son premier CD et celui-ci tourna en boucle dans le lecteur pendant trois jours (jour et nuit) avant que ses parents exaspérés ne lui expliquent que les CD aussi ont besoin de se reposer. En réponse, Lucia en exigea d'autres, afin « de créer un roulement entre ceux qui tournent et ceux qui se reposent ! »

    Quelques mois après cet événement, Lucia emménagea au dernier étage de la maison, sous les combles (qui soit dit en passant, était plus haute que la normale, ce qui permettait à un adulte même de grande taille de circuler sans problème). Cet étage lui était maintenant réservé et elle était libre de l'installer comme elle le souhaitait. Son père réalisa à sa demande des étagères qui recouvrèrent toute la surface des murs, uniquement destinées à ses CD.
    Les combles n'étaient désormais constituées que d'une seule et unique pièce. Les murs qui auparavant délimitaient des pièces furent enlevés (exception faite de ceux de la salle de bain) et au centre de cette immense chambre, Lucia installa sa chaîne hi-fi. Les murs furent repeints, des espaces furent délimités cette fois par des rideaux : un pour l'espace lit, un pour la garde-robe, un autre pour un espace lecture et ainsi de suite pour chacune des envies de Lucia.

    Au final, les combles devinrent un véritable espace de vie, organisé et fonctionnel. Et le plus beau pour la famille Weiss fut le fait que tout cela soit l’œuvre de leur fille.
    C'est précisément face à ce travail que les parents Weiss comprirent que leur fille n'était pas stupide, juste différente. Et peu importait ce que les médecins et leur diagnostic.

    À sa demande et contre l'avis des spécialistes, Lucia fut retirée du CDESH. Elle ne supportait plus l'odeur aseptisé, les aides qui lui parlaient comme on parle à un bébé et ceux qui ne parlait que la langue de bébé.
    Sa mère et son père se partagèrent l'école à la maison, au rythme qui était le leur et celui de leur fille. Le handicap de Lucia la privera de toute façon de travail alors pourquoi se presser pour examen qu'elle n'aura de toute façon pas.

    Sa collection de disques se comptait désormais en centaine et tous ces CD étaient classés par ordre alphabétique sur les étagères des murs (dont on ne voyait plus la couleur par endroit). Sa penderie aussi allait en s'augmentait. Bien que Lucia ne soit plus scolarisée et habite au beau milieu de nulle part, elle avait découvert que les vêtements pouvait être une occupation forte agréable. Et étonnement, ses parents étaient ravis qu'elle s'y intéresse.

    Lucia eut des cours d'histoire et de géographie, le tout focalisé uniquement autour de la France. Elle ne retint pas grand chose si ce n'est que la France a la meilleure gastronomie au monde, que les Rosbifs sont les ennemis et que leur nourriture n'est pas bonne (immonde selon ses termes).
    Nous pourrions expliquer ce désamour des Anglais par l'expansion de la musique anglaise qui agace profondément la jeune fille.
    Lucia a 14 ans et sa passion musicale s'écoute en francophone.



    *Ceci est pur fiction.


    Test RP

    Le soleil s'est levé depuis quelques heures et ses rayons ont percé l'épais feuillage de la forêt pour venir rencontrer la fenêtre de la maison qui la borde.
    Un coquin rayon s'infiltre entre les plis d'un rideau pour terminer sa course sur la peau nacrée d'une jeune fille endormie. Le malheureux ignore alors qu'il se sera réfléchi, divisé et renvoyé sur des murs soyeux, inondant la chambre d'une douce lumière– KRRCHHH CHHH CHHH

    Lucia ouvrit les yeux, quittant l'irréalité d'un ailleurs pour le désagréable d'une interférence. Ni une ni deux, elle quitta sa chambre et se dirigea vers la fenêtre, ouvrit le rideau pour découvrir là-bas en bas, une voiture rouge inconnue et son conducteur braillant quelques incivilités au téléphone portable dirigé vers le ciel. Voilà donc la cause des interférences qui ont perturbées ET son sommeil ET sa programmation musicale.

    Lucia fronça des sourcils et ses lèvres se tordirent en une expression de réflexion. Que lui avait-t-on appris à faire en cas d'étrangers intrus ? Ah oui, les faire quitter la propriété !

    La jeune fille se dirigea vers sa garde-robe, ouvrit avec délice les rideaux séparant les espaces de la grande pièce unique. Elle sourit ensuite avec délectation devant les trésors que conservaient ces rideaux. Comme toujours, son dressing se tenait là, immense et fier, en grand protecteur.
    Une valse débuta sur la nouvelle et puissante chaîne central, et les amants de Saint-Jean se réincarnèrent en Lucia et ses vêtements. Elle quitta sa robe de nuit et se glissa avec joie dans les plis et replis de ses robes. Il y en avait tant, laquelle choisirait-elle ? Peut être enfilerait-elle un gilet ou une chemise... Puis vint le dernier couplet et Lucia quitta son dressing, habillée d'une jupe longue et d'un corsage (faux évidemment, nous sommes en 2012)
    Cette étrange ritournelle s’exécute encore et encore, chaque matin et soir, depuis des années.

    Sifflotant l'air de la chanson suivante, Lucia descendit les escaliers en colimaçon qui mène à son repaire. Lorsque ses parents sont à la maison, la petite porte qui cache aux regards l'escalier reste fermée, enfermant les notes à l'étage. Mais à cette heure, personne n'est à la maison, la porte restera donc ouverte, libérant dans toutes la maison les notes d'un Hymne à l'amour.

    Les notes se perdirent lorsque Lucia passa la porte. Elle n'était pas ravi de devoir se rapprocher de l'intrus, mais il faut bien qu'il quitte la propriété. Cela ne durera pas longtemps, comme à chaque fois qu'un idiot s'aventure devant chez elle.
    Elle s'avança, remarqua le visage de l'intrus s'éclairer à la vue de quelqu'un. Il dit :

    « Enfin quelqu'un dans ce trou perdu, je me demandais si la maison était abandonnée ! Sérieusement, je ne sais pas comment vous pouvez vivre à la frontière d'une forêt, ce doit être effrayant ! J'en ai la chair de poule rient qu'à la voir. Dites, vous ne m'avez pas entendu klako—QU'EST CE QUE ! »

    Ah, sans doute venait-il de remarquer le hachoir dans la main de Lucia. Bien... Un petit sourire satisfait se dessina sur les les lèvres de la jeune fille aux pieds nus (comme à la coutume, les chaussures avaient été oubliées), ce qui finit d'effrayer le pauvre homme, qui repartit avec sa voiture rouge et son téléphone portable sans demander son reste.

    Contente d'avoir débarrasser sa propriété d'un intrus, Lucia retourna toute sourire dans la maison où elle reposa le hachoir sur la table de l'entrée.
    De ce fait, elle manqua l'arrivée du pick-up noir de son père qui venait de terminer la vérification des points d'entrée du domaine et qui avait donc croiser sur sa route une certaine voiture rouge conduite par un jeune homme effrayé. Son père entra dans la maison peu après, poussant un soupir en appelant sa fille ; qui apparu quelques minutes plus tard, une petite sacoche à l’épaule.

    « Lucia, cesse donc d'effrayer les inconnus avec un hachoir et va plutôt mettre des chaussures. » Puis il remarqua la sacoche de sa fille et lui lança un regard noir : « Et je t'ai déjà dit que tu n'avais pas le droit d'aller dans la forêt ! C'est interdit Lucia ! Si tu te perds, tu ne pourras jamais retrouver la maison et ta musique, c'est compris ? »

    Sa fille la regarda pendant quelques minutes, la tête très légèrement penché vers la droite et les yeux vides, signes qu'elle analysait ce que l'on venait de lui dire. Il ne bougea pas, il savait qu'il fallait attendre. Il n'attendit pas très longtemps quand une expression de frayeur se peignit sur le visage de sa fille.

    « Forêt et chaussure ? Non, je préfère ma musique et le hachoir ! Mais pas les intrus !» Et cela dit, elle fila vers son étage, effectuant au passage un petit pas de danse sur un « Ils eurent des quadruplets qu'ils prénommèrent, Gustave Alphonse Arthur et Philibert »

    Mais, après quelques heures à lire et à tourner en carré, Lucia retourna à son idée première. Elle prit sa sacoche et se dirigea vers le velux coté sud, le coté de la forêt. Puis, elle se rappela l'interdiction de son père et jugea qu'il fallait pour cette fois accepter d'obéir. Elle partit donc enfiler une paire de chaussure. Elle choisit une petite paire de chaussure en toile, couleur sable qui s'accordait assez bien avec sa robe. Une fois ces préparatifs terminés, Lucia ouvrit le Velux et y grimpa.

    Depuis quelques années déjà, de nombreuses branches avaient poussées au dessus du toit, créant ainsi un passage (certes dangereux mais praticable tout de même) jusqu'à la forêt. C'est ce passage que Lucia avait depuis ses 14 ans, pris l'habitude d'utiliser. Et une fois de plus, elle l'utilisa, sans se douter que ce serait la dernière fois...

    Lucia s'aventura loin aujourd'hui, plus loin qu'autrefois. Quelque chose semblait différent ici. La lumière du soleil perçait difficilement le branchage, les quelques rayons qui y parvenait se perdaient dans la mousse qui recouvrait le sol ou s’éclataient en autres rayons sur des pierres lisses et majestueuses qui sortaient des entrailles de la terre. Lucia continua de marcher à travers cet étrange paysage. Le vent se leva entre les troncs imposants, fit frémir les plus faiblards et emporta dans son sillage l'écho d'un murmure. Les arbres étaient-ils en train de lui parler ?

    « Non, se dit elle. Ce ne sont pas les arbres, c'est l'esprit même de la forêt. »

    Et elle sourit, d'un sourire franc qu'elle ne portait que rarement. Elle se mit à courir à travers les arbres, tournant autour d'eux et riant du vent qui ne pouvait qu'éparpiller ses longs cheveux. Elle continua à courir sans remarquer que de plus en plus de pierres suivaient sa route. À chacun de ses pas, une autre pierre sortait du sol, divisant à son tour les quelques rayons qui se trouvaient là.
    Puis, elle se retourna et s'aperçut avec grande joie que son parcours était maintenant bordé de pierres, que chacun des rayons réfléchis éclairaient les traces de ses pas., illuminant son chemin.
    C'est à ce moment que le vent cessa. Complètement. Le silence se fit dans la foret et le murmure que l'on croyait venir du vent se fit plus fort. Lucia tendit l'oreille :

    « Olo....Olo... »

    Alors, c'est donc cela la voix de l'esprit de la forêt, pensa-t-elle face à cette petite voie aiguë qui semblait plus crier que chuchoter. Lucia se mit à chercher l'origine de la voie. Elle balaya d'abord la forêt du regard avant de se mettre à soulever branches et autres pierres.
    Si elle s'était abstenue de cette futile recherche, peut être Lucia aurait-elle remarquer comme sa peau devenu nacre éclatait les rayons du soleil ou comme ses cheveux prirent une teinte légèrement différente. Mais elle ne remarqua rien de ces changements. Elle décida de grimper à l'arbre le plus proche. Peut être verrait elle l'esprit de la foret !

    Et enfin, un cri perçant retentit, brisant le silence qui s'était installé, une lumière au loin s'alluma et aveugla en quelques instants ce monde de verdure. Lucia n'eut que le temps de répéter ce qu'elle avait cru entendre avant que tout ne devienne blanc et qu'elle ne ferme les yeux.

    « Nyolo ? »





NB : Je tiens à vous informer que je ne serais pas la plus présente des membres, surtout en semaine (je peux passer mais répondre beaucoup moins) car mes études me prennent énormément de temps.


Dernière édition par Lucia Weiss le Ven 11 Mai - 16:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Weiss
Précieuse ⁂ Petite Demoiselle

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Lucia Weiss [Terminé]   Dim 6 Mai - 17:21

Fiche terminée !

Et désolée d'avoir été si longue ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzeneff
Le Créateur ✜ Nyolo !

Le Créateur ✜ Nyolo !
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Lucia Weiss [Terminé]   Jeu 10 Mai - 14:54

Nyolo à toi Lucia,

Belzeneff te pardonne le temps que tu as mis pour faire ta fiche, mais Belzeneff aime bien ta fiche, alors il t'en veut pas nyolo !
Par contre, Belzeneff a deux petite choses à te demander de retoucher si tu veux bien nyolo. Belzeneff trouve que ton don n'a pas de faiblesses, nyolo. Tu n'as pas besoin de changer grand chose nyolo, mais par exemple, tu pourrai faire en sorte que lorsque tu te blesses la cicatrisation ne soit pas immédiate mais prenne un peu plus de temps, tu vois nyolo ? Tu peux tout aussi bien trouver autre chose nyolo, mais un petit point faible ferait plaisir à Belzeneff !
De plus, ton avatar n'est pas tout à fait aux bonnes dimensions nyolo. Est-ce que tu pourrais le mettre en 180*320 comme le demande le règlement du forum nyolo ?

Merci petite Lucia, Belzeneff t'offre son petit questionnaire en guise de bienvenue nyolo !

    J'ai ramassé des champignons, des bleus des verts et des oranges ♫

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Des cailloux ! Donne des cailloux à Belzy !
    Une paysanne ! Mayday ! Belzeneff doit sortir sa fourche pour chasser l'intrus !
    Ha mais en fait t'es pas une intrus, nyolo. Excuse Belzeneff, il avait pas vu que t'étais pas normale. Tu veux être l'amie de Belzeneff ?
    T'es allée à l'hôpital pour ton handicap ? Mais dis-nous, tu te trouves différente toi ? C'est pas plutôt les autres qui sont bizarres nyolo ?
    Tu prêtes quelques uns de tes CDs ? Nous aussi on aime bien la musique. C'est quoi tes titres préférés nyolo ?
    T'as vu, on est plutôt sympa comme esprit de la forêt nyolo !
    Tu nous dit quelque chose dans la langue des bébés nyolo ?
    Mais en fait t'es une petite caverne d'Alibaba à toi toute seule nyolo ! Tu partages ton pactole avec Belzeneff ?


Code du questionnaire:
 

PS : Pour ce qui est de ton activité sur le forum nyolo, il n'y a pas de problème tant que tu essayes de passer de temps en temps. Et puis n'oublie pas de nous prévenir dans le topic des absences si jamais un jour tu dois t'absenter plus qu'à l'accoutumé nyolo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Weiss
Précieuse ⁂ Petite Demoiselle

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Lucia Weiss [Terminé]   Ven 11 Mai - 17:40

Avatar recadré et ajout de détails au Don !

    J'ai ramassé des champignons, des bleus des verts et des oranges ♫

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Des cailloux ! Donne des cailloux à Belzy !
    Une paysanne ! Mayday ! Belzeneff doit sortir sa fourche pour chasser l'intrus !
    M'aider ? Intrus ! D'accord ! Chasser les intrus, je sais faire !Mais, il nous faut le grand couteau, pas la grande fourchette !

    Ha mais en fait t'es pas une intrus, nyolo. Excuse Belzeneff, il avait pas vu que t'étais pas normale. Tu veux être l'amie de Belzeneff ?
    Être amie avec Belzeneff... Si nous avons les mêmes centres d’intérêt, alors lier une amitié est envisageable. Aimes-tu manger du Rosbif ? Avec de la mayonnaise ? Et les escargots ?

    T'es allée à l'hôpital pour ton handicap ? Mais dis-nous, tu te trouves différente toi ? C'est pas plutôt les autres qui sont bizarres nyolo ?
    "Je renonce à tout héritage, Du raisonnable scientifique, J'aime autant rester dans la cage, De mes délires schyzo maniaco psychotiques "....
    Bien sur que les autres sont bizarres ! Ils parlent la langue de ceux qui ont brulé Jeanne D'arc ! Quelle horreur !


    Tu prêtes quelques uns de tes CDs ? Nous aussi on aime bien la musique. C'est quoi tes titres préférés nyolo ?
    NON NON ! Je ne prête pas mes CDs. Cela va rompre l'ordre alphabétique et ma programmation. Il ne faut pas briser le rythme. Pendant la prochaine semaine, les C et et les J sont au repos et l'étagère 3 est en réaménagement. Il ne faut rien déranger ! Ce serait dangereux. Sinon, tu connais "Chansons pour les pieds" ? C'est l'un de mes préférés !

    T'as vu, on est plutôt sympa comme esprit de la forêt nyolo !
    Oui, l'esprit de la forêt peut me parler même si je ne suis pas un arbre ! Oh, Esprit de la forêt, une question me brûle les lèvres, les saules pleureurs sont-ils vraiment pleurnicheurs ? Les sapins ne se sentent-ils pas seuls ? Je pense qu'ils ressentent la même chose que les baleines.

    Tu nous dit quelque chose dans la langue des bébés nyolo ?
    Je suis navrée mais je ne parle pas cette langue. Je n'ai jamais saisi la logique de ces gargouillis. De plus, je ne suis pas très douée pour accompagner ces sons d'une grimace digne de la langue des bébés.

    Mais en fait t'es une petite caverne d'Alibaba à toi toute seule nyolo ! Tu partages ton pactole avec Belzeneff ?
    "Même les chacals, Parfois se font très très mal"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layca
PNJs ♔ The Mighty One

PNJs ♔ The Mighty One
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Lucia Weiss [Terminé]   Ven 18 Mai - 19:29

Bonsoir Lucia,

Tout d'abord, je te remercie pour ton inscription, c'est toujours un plaisir de voir de nouvelles petites demoiselles venir peupler notre belle communauté. De plus, je prends d'office en note tes disponibilités qui, si j'ai bien saisi, sont surtout le week-end !

Et bien, venons en à ta fiche ! Déjà, un personnage original ! J'ai beaucoup apprécié cette différence que tu as donné à ta petite œuvre. Un peu de diversité ne fait pas de mal, d'autant plus que ta plume se marie avec charme avec le personnage que tu nous présentes. J'ai hâte d'en apprendre plus sur la petite demoiselle. De plus, un avatar charmant, et un don aussi beau à imaginer qu'intéressant à exploiter.
L'histoire de la petite Lucia tient clairement la route, et j'aime ce côté clairement décalé ! L'envie d'en savoir plus se fait omniprésente dès les premiers moments.

Ainsi c'est avec plaisir et une touche d'impatience que je te valide !
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Je te place comme petit pion sous la garde d'Iris et Benedict, en attendant l'arrivé d'un nouvel Élu ! Pendant l'absence de ce dernier, n'hésite pas à te tourner vers tout ceux de la Forteresse si tu as besoin de quelque chose !

En te souhaitant un excellent jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Lucia Weiss [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucia Weiss [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Weiss Schwarz - European Grand Prix - Lyon Qualifier (14/12/2014)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ Fiches et journaux-
Sauter vers: