AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Kivee • Supermassive Black Hole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Kivee • Supermassive Black Hole   Mar 14 Fév - 21:42

    Fiche de Kivee


    © Inconnue - Iumazark

    Nom : COOPER
    Prénom(s) : Autrefois on l’appelait Mine.
    Sexe : Féminin
    Rang : Supermassive Kiwi ♕ 8D
    Orientation sexuelle : Bisexuelle
    Âge : 19 ans
    Origines : Norvège

    Divinité servie : Oppse
    Élu dominant : Stramoine
    Grade : En temps normal vous commencerez en tant que Simple Pantin, mais si vous aspirez à un poste spécial mettez-le.
    Don : Supermassive Black Hole

    Kivee a, à la place du cerveau, un trou noir. Ça paraît assez réducteur, n’est-ce pas ? Et pourtant ne commettez jamais l’imprudence de vous moquer de cette particularité : la demoiselle se vexe facilement.
    Ce qu’il fait savoir, c’est que la matière absorbée par un trou noir est chauffée à des températures considérables avant d’être engloutie. Elle émet de ce fait une quantité importante de rayons X.
    Elle peut projeter de l’énergie et contrôler les forces de gravitation grâce au micro trou noir qui se trouve dans sa tête. L’énergie émise par son la zone où se situe le trou est si puissante qu’elle émet une sorte de lumière dans les tons rougeâtres, c’est pourquoi elle porte constamment des chapeaux ou des foulards pour dissimuler son front.
    En clair ? Elle possède un pouvoir de télékinésie assez particulier, puisqu'elle peut en plus de ça créer de l’énergie qu'elle peu ensuite déplacer. De quoi faire griller du pop corn, faire un barbecue ou allumer une lampe. (Plus pratique que changer une ampoule) Ou bien vous brûler un membre. Ou deux, à voir...
    Et le point négatif, dans tout ça ? Eh bien l’énergie, il faut bien la sortir de quelque part, non ? De sa tête, oui. Et au bout de quelques minutes à créer/manipuler l’énergie, bah ça devient fatiguant, et le risque de s’évanouir augmente en conséquence.

    Arme(s) utilisée(s) :Un yoyo d'argent. C’est un objet avec lequel elle joue en permanence et qui peut se transformer en arme redoutable lorsqu’on sait bien s’en servir.

    Description Physique : Des cheveux lisses, blancs, coupés courts, une allure d’androgyne blasée, clope au bec et yoyo en main, voilà la première image que l’on a de Kivee. Plus ou moins flatteur, ça dépendra de votre point de vue. Mais il est vrai qu’en apparence, la demoiselle n’a rien d’une femme, et encore moins d’une femme distinguée. Toujours les mains dans les poches lorsqu’elles ne sont pas occupées à jouer ou à fumer, vêtue de t-shirt noirs aux inscriptions parfois macabres, de simples shorts de jeans tout effilochés par le temps, et chaussée de baskets montantes délacées et déchirées style Converse noires. Elle est extrêmement résistante au froid grâce à ses origines nordique, mais ne supporte pas la chaleur. Elle reste donc éloigné du Soleil au maximum, ce qui explique son teint cadavérique.

    Ses yeux ? Plutôt gris. Gris foncés, ou bien noirs. Non, plutôt gris. Bref. Les gens les voient de couleurs différentes en fonction de la lumière ou de l’humeur de leur propriétaire. Sa taille ? Grande. Un peu plus d’un mètre 75. Son poids ? Plume. 55 kg à tout casser. Sa bouche vermeille ne s’ouvre que pour faire des remarques un peu bizarres, ou des blagues qui ne font rire qu’elle. Et peut-être ceux qui ont l’humour similaire. Ses dents sont blanches, bien que légèrement jaunies par le tabac.
    On ne sait pas trop pourquoi, mais elle a souvent un foulard rouge bordeaux noué à la cuisse droite. Elle ne porte pour bijou qu'un bracelet de platine, sa parure étant, pour elle, ses tatouages.


    Description Mentale :
    Hyperactive • malicieuse • colérique • impulsive • têtue • impatiente • lâche • franche • Intelligente
    « Lorsque l’on porte le digne nom de la famille Cooper, on se doit d’être respectable, élégante, classe et raffinée en toute circonstance. »

    Ouais, et le balai qu’on se doit d’avoir dans le cul, on l’enlève quand ?

    Clairement, la cadette d’Henry & Mary Cooper ne réponds pas aux valeurs dûment prônées par la famille depuis des générations. La gamine a le sang chaud et agit impulsivement, presque sans réfléchir. Elle se fou des conséquences de ses actes et encore moins lorsqu’elle risque d’affecter l’honneur de la famille. Elle vit sa vie comme elle l’entend, un point c’est tout. La seule chose qu'elle a retiré de cette éducation, c’est un cerveau. Parce qu'elle réfléchit vite, la petite. Le reste n’a été que du gâchis. Au lieu d’avoir le tact de sa mère, elle a réussi à être une véritable gaffeuse. Toutes les choses à ne pas dire, elle les dit. A croire qu’elle le fait exprès. Les valeurs morales se sont transformées en un cynisme mordant et en humour noir. La patience légendaire de son père n’est qu’impulsivité et colère non refoulée. Enfin, pour compléter le tableau, elle est maladroite et têtue et ne parle pas avec la réserve et la classe de son rang. Même si elle adore faire de grandes phrases compliquées, elle évite, juste pour être en contradiction avec l'image qu'on lui colle à cause de son nom de famille. Tiens, encore un charmant point de sa personnalité: elle a l'esprit de contradiction. Si elle peut vous contredire, elle le fera.

    « Mais elle n’a donc aucun talent, cette mioche ? »

    Eh bien en fait, si. Outre le fait qu’elle soit terriblement intelligente du fait de cet étrange cerveau, Kivee est très manipulatrice. Elle aime jouer des autres pour obtenir ce qu'elle souhaite. Ensuite, elle a appris la tolérance. Loin de s’occuper des atrocités prononcées par sa famille à l’égard des pauvres, des homosexuels, des nouveaux riches, des noirs ou des religions, elle a choisi de forger elle-même ses opinions.

    Signes particuliers :Elle se blesse tout le temps. Avec une enveloppe. Avec la tige d'une fleur. En se cognant contre une table. Tout autour elle est susceptible de la blesser, même les objets les plus ridicules. Elle est donc couverte de sparadraps en permanence.
    Elle a, sur le poignet gauche, le signe alchimique du platine. Un quartier de Lune croissant collé à un cercle dans lequel on voit un point. Et sur la main droite, entre le pouce et l’index (coté dos de la main), est tatoué « PT78 ».

    Talents spéciaux : Kivee est imbattable pour tout ce qui est des cigarettes et des sortes de tabac. Elle identifie une marque de cigarette ou de cigare rien qu’en examinant les cendres. On en sait pas trop comment elle a réussi à acquérir ce savoir, mais le fait qu’elle fume beaucoup est un indice.

    Votre personnage est-il victime d'amnésie ? Oui, partiellement.
    Citation : « L'enfance est le trou noir où l'on a été précipité par ses parents et d'où l'on doit sortir sans aucune aide. Mais la plupart des gens n'arrivent pas à sortir de ce trou qu'est l'enfance, toute leur vie ils y sont, n'en sortent pas et sont amers. »
    Biographie :

    « Félicitation, ce sont des jumeaux ! »

    Mary et Henry Cooper se regardèrent, fier et heureux de ces deux petits bambins, gémissants encore sur le ventre de leur mère. Le résultat de neuf mois d’attente enfin sous leurs yeux. La famille, rassemblée autour du lit, ne disait rien, émue.
    La nouvelle grand-mère s’avança, une larme perlant au coin de ses yeux, pour demander comment s’appelleraient ces deux petits anges.

    STOP

    Non, ça, c’est ce qu’il aurait dû se passer dans une famille normale. Mais la famille Cooper étant loin de l’être, refaisant la scène comme elle s’est réellement déroulée.

    « Félicitation, ce sont des jumeaux ! »

    Les parents ne réagirent pas, abasourdis. Le cri de joie commencé par la nouvelle grand-mère s’était brisé. Seuls les gémissements des deux nouveau-nés perçaient le silence. Tous les regards étaient tournés vers l’un d’eux.

    Ses cheveux étaient blancs.

    Mine a 11 ans. Comme toutes les petites filles, elle aimerait que ses parents la serre dans leurs bras de temps en temps. Mais la seule personne semblant vouloir la toucher n’est autre que son frère jumeau, Alexander. Depuis sa naissance, ses parents n’ont jamais eu le moindre geste d’affection pour elle. La cause ? Ses cheveux. Toujours ses cheveux.
    Comme nous l’avons dit, le seul à montrer des preuves de son affection à la jeune fille, est son frère. C’est à lui qu’elle doit la vie, puisque sans lui, elle aurait probablement mit fin à ses jours. Il l’a toujours acceptée comme elle était et n’a jamais renoncé à jouer avec elle. Pas comme les autres enfants du quartier, qui semblaient avoir ressenti la différence chez la fille Cooper. C’est grâce à ce frère qu’elle a pu garder une certaine joie de vivre. Ce fut aussi grâce au piano, qu’elle apprit très tôt et dont elle jouait sans relâche pour occuper ses après-midi qu’elle passait souvent seule. C’est aussi grâce à son frère qu’elle a pu se faire quelques connaissances, qui finalement restaient avec elle uniquement pour son nom de famille. Parce que les Cooper étaient une famille riche et très influente.
    Pour ne plus l’avoir dans les pattes, ses parents l’ont envoyé en pension lors de ses 11 ans. Une manière pour eux de la cacher aux autres et de ne montrer que le petit qui était présentable.

    L’année de ses quatorze ans, cependant, elle ne revit plus sa famille. Ses parents, son frère, avaient étés assassinés. On les avait retrouvés, dans leurs lits, égorgés. Nul ne savait qui était l’auteur de ce meurtre atroce, mais le mobile avait été clair : cambrioler la maison, et en tuer les occupants pour plus de tranquillité.
    Mine fut donc recueillie par sa grand-mère, qui reniait sa petite fille autant que le faisait sa défunte fille, l’avait isolée dans une chambre de bonne.
    C’est à cause de cette atmosphère lugubre, enfermée avec sa grand-mère dont elle commençait à souhaiter la mort, qu’elle développa un caractère étrange. La vie ne l’ayant pas épargnée, elle avait perdu cette tendre innocence qui caractérise les jeunes de moins de quinze ans. Et c’est après avoir vécu quatre ans sans son frère pour la soutenir, pour la réconforter, pour lui donner de marques d’affection, qu’elle choisit de mettre fin à ses jours.
    Le jour de ses 19 ans, espérant que ça marquerai le coup.
    Elle se retrouva alors dans le monde d’Alea Jacta Est. Ses premiers pas là-bas ? Elle ne sait plus trop. Elle semble avoir essayé de les oublier dès ses premiers instants. Elle était déçue. Déçue d’avoir raté. Mais lorsqu’elle se rendit compte qu’elle était dans un monde diffèrent, elle saisit cette occasion d’effacer son passé. De tout recommencer à zéro.


    Test RP

    Assise par terre, les jambes repliés contre ma poitrine, le bras gauche posé lâchement sur mon genou et le bras droit amenant la cigarette jusqu’à mes lèvres, je rêvassais. Mon Stetson brun dissimulant mon front, mon t-shirt et mon short formaient ensemble un accoutrement que peu de personne était habitué à voir à cet époque de l’année. Oui, je me foutais complétement du froid. Mais eux ne semblaient pas accepter cette différence. Les regards jetés furtivement dans ma direction par des gens bien-pensant, des petits bourgeois encrassés dans leurs certitudes, des riches avares et effrayés à l’idée de perdre un centimes. Tous me méprisaient autant que je les méprisaient moi-même.

    Quelle ville de merde. J’étouffai. Je crevai d’être enfermée dans toute cette pourriture. Tout ce qui se rapprochait de près ou de loin à cette ville, à ce pays, à ma famille, tout ça je l’exécrai. Je ne supportais plus de vivre ici. Je voulais me barrer, dégager de cet endroit infâme, regorgeant de bonhommes aussi cons que riches. J’étais comme enfermée dans une boîte de verre : je pouvais voir, imaginer, rêver d’autres endroits, mais impossible de les atteindre.

    Je me levai péniblement, les muscles encore ankylosés d’être resté longtemps sans bouger, et me dirigeai mollement et sans conviction vers ce qui devait être chez moi. Je sortis mon yoyo de ma poche et jouai avec alors que je m’engageai dans cette rue sombre. Le genre de lieu où tu rencontres que des gens chelou. Et aujourd’hui, ça ne rata pas : un mec était adossé contre le mur, et me regardai avancer. En m’approchant un peu, je pu voir qu’il avait une large cicatrice qui lui barrait la joue. Mais c’est tout ce que je retins, parce qu’aussitôt arrivé à sa hauteur, il m’attrapa par le poignet et me colla contre le mur, se collant à mon dos.

    - On ne t’a jamais appris à ne pas sortir seule de chez toi, fillette ?

    Je ne répondis rien. Qu’y avait-il à répondre, à part « connard ? ». Quelqu’un ayant un honneur ou quelque chose s’en rapprochant aurais tenté une réplique cinglante, destinée à toucher son orgueil lui. Perso, je m’en foutais. Je préférai lui faire croire qu’il était en position de force.
    Oui, lui faire croire. Parce qu’il ne l’était pas. J’avais mon yoyo dans la main. J’avais fraîchement limé les bords. Alors qu’il me retournait pour tenter de retirer mon t-shirt, je lui donnai un violent coup de pied dans les parties. Il jura comme un chartier et se mit ensuite à rire en voyant mon arme. Ce rire se transforma en un hurlement lorsque d’un geste sec j’envoyai l’objet vers lui. La ficelle se déroula à une vitesse vertigineuse pour atteindre sa cible au visage. Et voilà, une cicatrice en plus sur ta gueule.
    Portant sa main à son visage et voyant le sang dégoulinant sur les phalanges, l’homme devient comme fou. Il mugit en se jetant sur moi, mais il mon yoyo savamment envoyé dans ses jambes le déstabilisa et il tomba comme une merde à mes pieds. Je ne pus m’empêcher de lui donner un coup de pieds dans la mâchoire avant de tourner les talons, mon yoyo montant et descendant au rythme des mouvements de ma main.

Et je viens juste de remarquer que j'avais carrément sucré le code du réglement ôo Je sais pas trop ce que j'ai foutu, et comme j'ai la flemme de chercher l'emplacement normal etc, je vous le mets ici:

► J'aime toujours pas les rhododendrons On le sait toujours, gnahahahaha /o/


Dernière édition par Kivee le Jeu 23 Fév - 9:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Belzeneff
Le Créateur ✜ Nyolo !

Le Créateur ✜ Nyolo !
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Kivee • Supermassive Black Hole   Mer 22 Fév - 17:07

Nyolo !

Merci de ton retour parmi nous cher Milady Kivee \o/
La fiche est bonne pour nous, en revanche ton don est trop puissant. Pourrais-tu le tempérer et ajouter quelques points faibles, s'il nyolo te plait ? Parce que tuer instantanément un adversaire proche ou un peu plus éloigné nous semble décidément trop puissant même si l'idée du trou noir est vraiment nyoloriginale.

Outre ce problème de don le reste est parfait, c'est pourquoi nous te faisons passer l'ultime interrogatoire :

    Les kiwis sont des trous noirs maintenant ?

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Mais c'est vert et poilu
    les kiwis pourtant...
    UN KIWI ! On peut te manger à la petite cuillère ? Même si nous on préfère les bananes... Les pêches et les bananes et les abricots !
    Belzeneff il pourrait te reteindre les cheveux en jaune fluo et rayures roses ! Qu'est-ce t'en dit ? Ce serait pas trop glam pour le printemps prochain ?
    As-tu une mélodie favorite au piano, nyolo ?
    Un yoyo ? Et pourquoi pas une toupie beyblade pendant qu'on y est ? Tu nous l'échange contre nos cartes pokémons ?
    Est-ce qu'Alexander se promenait souvent chez toi nu en lévitant ? Non parce que celui qu'on connait nous il le faisait parfois... Il était marrant ce bon vieux Alexander !
    Tu aimes Muse ! Ta chanson fétiche ce serait pas celle dans Twilight ? Tu es Team Jacob ou Team Edward ?
    Si tu avais un gosse avec Belzeneff, tu l'appellerais comment ? Et ne dis pas que tu n'es pas attiré par nous ! Personne ne résiste aux charmes nyolotiques de Belzeneff :3


Code du questionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Kivee • Supermassive Black Hole   Mer 22 Fév - 20:42

    Les kiwis sont des trous noirs maintenant ?


    Mais c'est vert et poilu
    les kiwis pourtant...
    UN KIWI ! On peut te manger à la petite cuillère ? Même si nous on préfère les bananes... Les pêches et les bananes et les abricots ! Owi mangez moi *µ*
    Belzeneff il pourrait te reteindre les cheveux en jaune fluo et rayures roses ! Qu'est-ce t'en dit ? Ce serait pas trop glam pour le printemps prochain ? Heuuu... Sincèrement, je préfère mes cheveux blancs. A la rigueur blond, mais trèès clair alors.
    As-tu une mélodie favorite au piano, nyolo ? Clair de Lune de Beethoven, et pas Debussy Rolling Eyes
    Un yoyo ? Et pourquoi pas une toupie beyblade pendant qu'on y est ? Tu nous l'échange contre nos cartes pokémons ? Ah nan, les toupie c'est nul. Par contre, pour les cartes Pokémon, tu proposes quoi ?
    Est-ce qu'Alexander se promenait souvent chez toi nu en lévitant ? Non parce que celui qu'on connait nous il le faisait parfois... Il était marrant ce bon vieux Alexander ! Je ne sais pas, je ne l'ai jamais vu le faire. Mais peut être que la nuit, en étant somnambule...
    Tu aimes Muse ! Ta chanson fétiche ce serait pas celle dans Twilight ? Tu es Team Jacob ou Team Edward ? J'adore Muse ! Par contre, je ne suis ni team Jacob, ni team Edward. Moi, je suis Team Sirius.
    Si tu avais un gosse avec Belzeneff, tu l'appellerais comment ? Et ne dis pas que tu n'es pas attirée par nous ! Personne ne résiste aux charmes nyolotiques de Belzeneff :3 Banana, Nanana ou Koala.


Et sinon, j'ai modifié le pouvoir, j'espère que ça iras Wink
Revenir en haut Aller en bas
Oppse
PNJs ☬ Your Divine Master

PNJs ☬ Your Divine Master
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Kivee • Supermassive Black Hole   Sam 25 Fév - 13:32

Parfait pour le pouvoir !

Merci d'être revenue parmi nous Kivee :3

Bonne fiche, je dois avouer que j'aime beaucoup ton personnage, en tout cas plus que le précédent o/ J'ai vu une ou deux fautes par-ci, par-là mais rien de choquant. C'est bien rédigé, la lecture est agréable et le personnage est tout de suite assimilé : que demander de plus ? Bravo !

Sans hésitations, je te revalide !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Je te confie aux soins de Stramoine et de son Bras Droit Kurk comme ça vous pourrez faire un fan club pour gens aux cheveux blancs !

Bon RP et amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Kivee • Supermassive Black Hole   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kivee • Supermassive Black Hole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» C'est l'histoire d'un mec.. Black-mamba.
» black-tonetone
» Ma liste Black Templar pour le tournoi du Mesnil
» mono black Discard
» [Annulé] BlAcK-DeViL-
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ Fiches et journaux-
Sauter vers: