AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Vycilinski Levi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Levi
Boys don't cry Behemoth

Boys don't cry ♀ Behemoth
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Vycilinski Levi    Jeu 29 Déc - 21:38

    Fiche d'un gosse à problèmes

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

    ©Suou Pavlichenko, Darker than Black
    (qui a perdu sa tresse et ses cheveux roux pour le coup, merci photoshop)

    Nom : Vycilinski
    Prénom(s) : Levi
    Sexe : (si, si, juré)
    Rang : ... (je suis certain que vous serez plus inspirés que moi)
    Orientation sexuelle : Levi a un faible pour la gent féminine mais n'est pas à l'abri d'une relation hétéro
    Âge : 17
    Origines : Russe

    Divinité servie : M'man Oppse
    Élu dominant : Leeroy
    Grade : Parrain

    Don : Behemoth.

    Behemoth, forme pluralisée de behemah, est un mot hébreu désignant la plus puissante créature terrestre, cette créature biblique bien connue de tous, cette bête indomptable des hommes que seul le divin peut soumettre. Levi, à l'instar de ce monstre mythologique, représente la force animale que l'on ne peut domestiquer, tant par sa force physique que par sa formidable résistance.

    La demoiselle possède en effet une endurance à la douleur extraordinaire... ainsi qu'une formidable endurance tout court, d'ailleurs ! Une vraie force de la nature capable d'encaisser comme pas deux, se relevant encore et encore, tel un chevalier du zodiaque... et nous savons tous que ces gnoufs en armure peuvent se montrer particulièrement coriaces !

    Quant à sa force physique, démesurée, elle a de quoi en faire pâlir plus d'un (et ce sans même se transformer en Hulk) ! Lorsque le Behemoth entre sur le champ de bataille, cela se remarque bien rapidement, tant on se croirait dans un épisode d'Astérix et Obélix. Bam ! Paf ! Des adversaires qui jouent aux filles de l'air, bienvenue sur Levi Airlines ! Encore que ses méthodes soient un peu plus sanglantes que celles de nos amis gaulois. L'adolescente est capable de contrôler cette force surhumaine et d'agir avec autant de douceur et de délicatesse qu'une fille normale (heureusement d'ailleurs, je vous raconte pas le calvaire que serait la vie quotidienne sinon... ses câlins pourraient se transformer en étreinte mortelle et donner une tape dans le dos d'un pote pourrait l'envoyer à l'hôpital). Enfin, ce contrôle n'est pas parfait et il existe un point d'ombre : la colère. Non, non, oubliez ces histoires de berserk, son ire ne lui fait pas perdre la tête ! Disons juste que plus sa rage est grande, moins elle a de contrôle sur ses petits muscles magiques et il lui arrive alors de blesser ses compagnons sans le faire exprès (ha non, je vous vois venir, mais c'est vraiment pas intentionnel).

    La jeune fille a donc un avantage certain face aux pouvoirs aussi directs que bourrins mais son don peut être contré relativement facilement par les magies les plus subtiles, surtout lorsqu'il s'agit d'illusions bien tissées. La force brute peut se révéler inutile dans bien des situations... après tout, on ne peut pas avoir le lait, l'argent du lait et la laitière avec, comme on dit ! Par contre, on va éviter de rappeler que ce gros bestiau de Behemoth est censé servir de festin à la fin des temps, au cas où cela donnerait envie à un certain Belzeneff de venir manger mon personnage.

    Arme(s) utilisée(s) :

    Là, comme ça, son corps est sa seule arme mais si elle devait s'en procurer un jour, ce seraient sans aucun doute des poings américains... ou une pelle ! Solide, par contre, la pelle.

    Description Physique :

    Levi est une fille... ouais... mais vous ne la connaissez pas encore, c'est pourquoi le caractère un peu sceptique de mon affirmation doit vous paraître étrange. Il me faut pourtant l'avouer : si on ne regarde que son visage, encadré de cheveux blonds et lisses, si on ne prête attention qu'à ses grands yeux bleus et son petit nez, on peut se dire qu'elle n'est pas si moche comme nana. Les formes, pas désagréables, qui se cachent sous ses vêtements trahissent également son appartenance au beau sexe : biologiquement parlant, elle est incontestablement une fille d'Eve.

    Le truc, voyez-vous, c'est que cette adolescente a décidé d'ignorer la biologie et de n'en faire qu'à sa tête ! Déjà, pour lui faire porter une jupe, une robe ou des talons, il vous faudra une persévérance inouïe ! Qui plus est elle a une sainte horreur du maquillage, ayant du mal à comprendre pourquoi la plupart des femmes passent des heures devant un miroir pour le simple plaisir de... de quoi ? Se "faire belles" ? Mouais ! Ce genre de choses, ce n'est pas pour un garçon manqué comme elle, vraiment. Garçon manqué ? Ouais, carrément ! Au point que si certaines femmes aiment mettre leurs attributs féminins en valeur, Levi, elle, fait tout pour les cacher. Son petit jeu à elle, c'est de se faire passer pour un garçon, tant auprès des inconnus que de ses amis. Poitrine comprimée dans des bandages malgré les douleurs que cela peut engendrer, formes bien cachées dans des vêtements d'hommes qui pourraient servir de définition au mot "large", toujours avec son éternel bonnet sur la tête et se laissant parfois aller à la fantaisie de porter des caleçons en guise de sous-vêtements, la... demoiselle... arrive bien souvent à se faire passer pour un jeune homme androgyne !

    Lorsque son petit jeu de rôle fonctionne, il arrive souvent qu'on se moque d'elle (ou plutôt de "lui" dans ce cas-là) à cause de son petit gabarit et de sa faible envergure, son physique en lui-même étant l'opposé du concept de virilité. Il faut dire que du haut de son mètre et à peine soixante-cinq centimètres, toute fine et légère qu'elle est, avec une carrure fort peu impressionnante, elle aurait bien du mal à se faire passer pour un gros dur. Notez que ses réponses à ce genre de moqueries sont toujours riches en noms d'oiseaux et autres bras d'honneur, rien de très délicat vous en conviendrez ! Ce manque de délicatesse est d'ailleurs ce qui lui permet de berner tant de gens aussi facilement (bien qu'il soit possible de ne pas tomber dans le panneau) et de se faire passer pour un mâle : son côté garçon manqué se retrouve autant dans son comportement que dans son habillage, comme nous allons le voir tout de suite.

    Description Mentale :

    Levi est une fille... ouais... parfaitement, j'utilise la même introduction que pour le physique, avec le même scepticisme qui plus est ! Normalement, une fille, c'est sensible, c'est délicat, ça aime le rose et ça fabrique des colliers de fleurs à longueur de journée (mais si voyons, c'est bien connu). Notre adolescente, pourtant, est une bagarreuse invétérée disposant du répertoire d'injures le plus fleuri au monde, qui a toujours préféré les petites voitures à barbie et qui... non, en fait, elle ne l'avouera jamais, parce que c'est trop la honte, mais le rose est bien sa couleur préférée.

    Et si, petite, elle préférait jouer avec dinosaures en plastique et autres figurines power rangers articulées, son univers actuel est toujours aussi masculin, remplit de jeux vidéos et magazines cochons. La découverte de ses penchants pour les autres femmes, cependant, aussi étonnant que cela puisse paraître, fut vécue comme une épreuve difficile et il lui fallut beaucoup de temps avant de finalement s'assumer. Le fait qu'elle tente de se faire passer pour un homme n'a même aucun rapport avec son orientation sexuelle, même si son petit déguisement lui permet de mater des popotins sans se faire juger par son entourage. Le secret de sa passion pour le travestissement se trouve d'ailleurs dans cet état de fait : être une fille ne la dérange pas le moins du monde, elle ne veut pas "devenir un garçon", non... ce qu'elle veut, c'est simplement pouvoir se comporter comme un mec sans qu'on ne vienne l'embêter sans arrêt parce qu'elle ne se coiffe pas le matin, parce qu'elle écarte les jambes en s'asseyant, etc. Et puis, en même temps, ça l'amuse, tout simplement. Il n'y a aucune autre signification plus profonde à son statut de travestie.

    Pour ce qui est de son côté bagarreuse, vous ne pouvez pas passer à côté ! Petite déjà, et aujourd'hui encore, elle a toujours eu la fâcheuse tendance de régler la majorité de ses problèmes par la violence, peu importe que cela implique de frapper d'autres filles ou, au contraire, des garçons deux fois comme elle. Que ce soit sur terre ou dans ce monde de barges, petite comme adolescente, elle ne s'est jamais écrasée devant personne, ce qui lui a valu de nombreuses blessures, fractures et yeux au beurre noir. Le truc, c'est qu'elle n'a peur de rien ni de personne... enfin, j'exagère, elle a bien ses petites phobies comme tout le monde, comme les araignées, par exemple ! Les petites, ça va, mais les grosses velues, elle ne les approche pas à moins de dix mètres. Bref, vous pouvez faire trois mètres de haut si vous voulez, tant que vous n'aurez pas huit pattes, des mandibules et un corps tout velu, elle continuera de vous tenir tête, que ce soit avec ses petits poings ou avec sa langue, ce qui peut donner lieu à des joutes verbales assez épiques et rarement raffinées.

    Nous savons donc que la demoiselle est violente, pas délicate pour un sou, un brin perverse sur les bords et même tête brûlée... est-ce qu'il reste encore beaucoup de défauts à lui trouver ? Hé bien oui ! Gourmande (surtout lorsqu'il s'agit de pâtisseries), paresseuse, un peu irascible... et niveau relations sociales, ce n'est pas ça du tout ! Distante avec les autres, championne en matière d'incidents diplomatiques, manquant cruellement de tact et incapable de réconforter correctement, il n'est pas si aisé de s'en faire une amie. J'imagine que c'est ici que vous vous mettez à la considérer comme un monstre mais rassurez-vous : elle a tout de même quelques rares qualités ! Je veux dire... certes, elle se montre toujours distante avec les autres mais il lui arrive d'avoir des pulsions altruistes et d'aider ceux dans le besoin quand elle le peut, se montrant faussement agressive lorsqu'on la remercie, ne sachant pas trop comment réagir aux compliments en général. Puis, c'est une fille qui aime profiter des petits plaisirs de la vie, surtout en matière de bouffe et d'alcool (ce qui ne veut pas dire qu'elle est alcoolique), qui ne se prend pas la tête pour des broutilles et qui, lorsqu'on arrive à faire partie de son petit monde, peut se révéler bien plus sympathique et gentille qu'on ne l'imagine, quand bien même elle ne perd jamais ce côté "dur" qu'elle s'impose.

    Signes particuliers : Une nana qui essaie de se faire passer pour un mec, c'est particulier !
    Talents spéciaux : En dehors de sa capacité à manger pour trois sans grossir ou de sa capacité à sortir dix jurons à la seconde ? Pas grand chose, hélas...

    Aimez-vous les rhododendrons ? Moi, j'aime pas les rhododenschtroumpf. [Réponse validée par Astaroth. Et les rhododenschtroumpfs ne t'aiment pas.]
    Votre personnage est-il victime d'amnésie ? Oui, il ne se souvient que de quelques détails concernant sa vie passée.
    Citation : La meilleure chose qui m'soit arrivée dans c'monde de barges, c'est cette bouteille de vodka.

    Biographie :

    L'histoire de Levi n'est ni longue, ni épique. Un peu triste, peut-être, parce qu'elle raconte le parcours d'une ado à problèmes qui a emprunté un mauvais chemin et en a payé les conséquences. Les terriens n'ont pas tous des passés aventureux et bien remplis, après tout, même si je doute qu'on puisse qualifier celui de notre héroïne de "banal".

    Notre histoire, donc, commence avec une adoption.

    Levi n'a jamais été dupe une seule seconde et personne n'a jamais essayé de le lui cacher : ceux qui se disaient être son père et sa mère n'étaient pas ses parents biologiques. L'un dans l'autre, elle s'en moquait un peu. Il lui était impossible, à dix ans, de se souvenir de ses vrais parents... ni même de sa vie avant ce foyer de l'enfance tout droit sorti des clichés du jeu de rôle. Il était même possible que la petite se soit forcée à oublier, préférant se concentrer sur cette nouvelle vie qui l'attendait. Une nouvelle vie pleine de joie... et de déceptions.

    Noyée sous les cadeaux, chouchoutée comme personne, la fillette connu tout d'abord un sentiment de joie sans pareil, heureuse d'avoir des parents qui l'aimaient, quand bien même ce n'étaient pas ceux qui l'avaient mise au monde. Il ne lui en fallait pas plus. Elle n'avait même pas besoin de tous ces jouets qui envahissaient sa chambre, sa nouvelle famille étant bien suffisante. Faisant toujours plus d'efforts pour se montrer à la hauteur, pas capricieuse pour un sou et se contentant de pas grand chose, elle était persuadée que ce bonheur durerait éternellement. Les enfants sont bien naïfs.

    La jeune adolescente découvrit la terrible vérité à l'âge de douze ans : ses parents ne l'aimaient pas ! C'est pourquoi elle devint beaucoup plus distante avec eux et commença à se comporter en véritable monstre, surtout lorsqu'il s'agissait d'enquiquiner sa mère. La question ici est de savoir où elle était allée entendre une ineptie pareille, pas vrai ? Nul part. Elle l'avait deviné toute seule en apprenant l’existence de Vasili. Le fils biologique de ses parents adoptifs, décédé quelques temps avant son adoption. Ils ne l'aimaient pas pour ce qu'elle était mais pour le vide qu'elle comblait. Au final, elle n'était que la remplaçante, un bouche trou.
    Ses parents l'aimaient, pourtant, et toute cette histoire de vide à combler n'était que le fruit de son imagination. Le problème, c'est qu'elle ne parla jamais de ses sentiments à ses parents tandis que ces derniers, sa mère principalement, continuaient d'être maladroits sur le sujet. Lorsque Levi faisait une bêtise, sa maternelle ne pouvait s'empêcher de lui répéter à quel point Vasili, lui, était gentil. Ne pouvait s'empêcher de lui faire savoir que son cher petit Vasili, lui, n'aurait pas fait ci ou ça. La petite se sentait constamment en compétition avec un fantôme du passé... avait constamment l'impression qu'elle n'arrivait même pas à la cheville d'un mort, qu'elle bouchait à peine le vide qu'il avait laissé. C'est à partir de là que les choses ont commencé à empirer.

    Triste, la jeune adolescente ne l'avait jamais été. Juste déçue, avec un peu de cette rancœur qui la poussait à se comporter en peste jour après jour. Lasse, la tête ailleurs, elle commença à sécher les cours, répondre à ses professeurs, multiplier les bagarres avec ses compagnons de classe, s'isola totalement des autres pour cacher sa détresse. À treize ans, ses notes étaient catastrophiques et ses professeurs ne cessaient de se plaindre de son comportement. À quatorze ans, elle redoubla son année, incapable de trouver le moindre intérêt dans ses études qui l'emmerdaient plus qu'autre chose, il fallait bien l'avouer. Elle n'était pas bête, pourtant, et aurait pu réussir si elle s'en était donnée la peine, même si cela signifiait en faire le moins possible. C'est également à quatorze ans qu'elle commença à se déguiser en garçon, ce qui lui permit de prendre un nouveau départ tout en enrageant ses parents adoptifs qui ne virent pas cette idée d'un très bon œil.

    Elle se trouva de nouveaux amis, plus âgés, qualifiés de mauvaises fréquentations par les adultes mais avec qui elle s'amusait vraiment. Ils ne prenaient pour un mec, ils étaient des mecs, et ils faisaient les quatre cent coups ensemble. Ils buvaient, ils fumaient, la petite apprit à en faire autant, quand bien même il était beaucoup plus rare de la voir avec une cigarette au bec. Ils l'entraînèrent dans de petits vols, rien de bien grave selon elle, et lui apprirent même à conduire une moto, les plus âgés d'entre-eux ayant la chance d'en posséder une.
    Levi retrouva donc un peu de joie dans sa vie, ses résultats scolaires devinrent beaucoup moins mauvais, bien que toujours pas exceptionnels (le moins d'efforts possible, quoi) et, lassée de faire des crasses à ses parents adoptifs, décida de les achever en leur offrant le plus terrible cadeau au monde : l'indifférence. Ils n'étaient plus qu'une source d'argent de poche, dont elle se séparerait dès qu'elle aurait atteint sa majorité, ni plus ni moins.

    À dix-sept ans, son mode de vie était toujours le même : sans aucun projet d'avenir, n'ayant que ses "potes" et ses sorties en tête, elle passait le moins de temps possible à la maison, rentrant toujours à des heures impossibles, préférant éviter de côtoyer "ses vieux" un maximum. Tout ce qui comptait, c'étaient ses potes, parce qu'ils ne savaient pas ce qu'elle était, parce qu'ils la considéraient comme l'un des leurs sans se poser de questions. Ils étaient jeunes et cons, surtout elle, et elle fit la pire bêtise de sa vie un jeudi soir, sur un parking. Ses parents s'inquiétaient, comme d'habitude, mais elle ne comptait pas rentrer à la maison avant un bon moment. Là, ses potes et elles profitaient d'un peu de vodka et de quelques clopes, tranquillement installés près de leurs motos, sans rien demander à personne. Le calme régna jusqu'à ce qu'un autre groupe de jeunes motards ne vinrent les aborder pour les titiller un peu. Rien de bien méchant, à vrai dire, c'était juste histoire de leur gratter une cigarette ou deux mais, le refus et l'alcool aidant, cette rencontre se transforma en compétition. Une simple course. Ils avaient des motos à disposition, il s'agissait juste de montrer qui avait la plus grosse (moto, bien sur). Levi prit part à cette course, sur une moto prêtée par l'un de ses fameux potes, sans même que personne dans sa famille ne soit au courant qu'elle pilotait ce genre d'engin... sans permis qui plus est.

    La suite ? La moto d'un autre, le sol mouillé, l'alcool, personne ne sait exactement comment c'est arrivé, mais cette course fut un allez simple vers l'échiquier des dieux rivaux. Un coma qui ne fut pas ignoré longtemps... Nyololo, pouvoirs magiques !

    Qui suis-je ? Vycilinski Levi.
    Que suis-je ? Une nana de dix-sept ans.
    Qu'est-ce qui c'est passé ? J'étais sur ma moto et...

    Voilà à peut près tout ce dont elle se souvient désormais. Oh bien sûr, elle se rappelle de nombreux détails, comme sa nationalité, ses préférences en matière de couleur, de musique ou de manga, se souvient très bien de comment se déroulait la vie sur terre... mais rien de plus. Inutile de lui poser des questions sur ses amis ou sa famille, inutile de lui demander à quoi ressemblant son quotidien : elle serait bien incapable de vous répondre... et ce n'est pas pour lui déplaire.
    Maintenant, il lui faut se battre pour une divinité mégalomane dans un monde absurde où son seul but est de retrouver le nyolo-monsieur qui l'a amenée ici, ne serais-ce que pour voir à quoi il ressemble et, éventuellement, lui botter l'arrière train pour le remercier de l'avoir entraînée dans cette galère.
    En attendant, elle en fout le moins possible, sèche la corvée de patate, j'en passe et des meilleures... que du bonheur !


    Test RP

    La soirée avait pourtant si bien commencé ! Quelques bouteilles d'alcool qui tournaient, un paquet de clopes pour toute la bande, des commentaires sur les fessiers féminins qui passaient dans leur champ de vision... une soirée bien pépère, comme toutes les autres, à se raconter des conneries avant de retrouver le confort de son lit douillet. Rien de fâcheux n'aurait dû se produire, c'était une évidence... alors pourquoi ? Qu'était-il en train de se passer ? Allongée sur le dos, incapable de remuer l'orteil, l'adolescente était perdue, avait un peu peur. Elle n'entendait plus très bien mais distinguait encore le son des sirènes, pouvait sentir que des gens s'affairaient autour d'elle, ne comprenant que vaguement ce qui se disait. Ils parlaient de rester réveillé, de rester avec eux... mais ce n'était pas à elle qu'ils parlaient, si ? Elle se sentait si loin de toute cette histoire, à peine concernée par ces cris, ces pleurs et ces voix, connues ou non, qui se faisaient entendre autour d'elle. La seule chose qui semblait l'intéresser en cet instant étaient ces goûtes de pluie qui tombaient sur son visage, les unes après les autres. Il commençait à pleuvoir. Évènement banal qui, tout à coup, lui donnait matière à réflexion.

    Ha, elle se souvenait, maintenant : ils s'étaient fait aborder par quelques racailles en manteaux de cuir, tout droit sortis d'un mauvais film, en quête de cigarettes. Les clopes... on a pas voulu leur en donner, c'est déjà assez cher comme ça, mais ça ne leur a pas plu. Ils se sont énervés, ça a dégénéré, il y a eu quelques insultes, quelques gestes violents et enfin cette proposition de course. Le plus rapide donnerait la victoire à son équipe. Victoire ? Ouais, faut pas chercher, j'imagine.
    Levi avait participé à cette course et commença à se remémorer, encore sous le choc, ce qui s'était passé. Ils s'en étaient pris à elle parce que, même en la prenant pour un garçon, ils avaient directement vu qu'elle était la plus jeune et la plus faible de sa troupe. Ils pensaient que s'ils la faisaient participer, ils pourraient l'écraser facilement et en avoir pour leur ego.
    La sale gosse avait accepté, évidemment, et son "meilleur pote" lui avait prêté sa bécane en la mettant en garde de ne pas l'abîmer. T'inquiète, avait-elle répondu. T'inquiète.

    *J'ai gagné...*

    Ben oui, elle avait gagné, pas vrai ? Un pâle sourire se dessina sur son visage alors qu'elle était toujours en train de fixer le ciel, alors qu'elle était toujours incapable de bouger. Elle s'en souvenait. Elle était en tête, elle filait à toute allure sans se soucier du danger, gagner étant la seule chose qui importait, pour montrer à ces crétins qu'elle n'était pas une froussarde ni un looser. Elle était en tête et c'est la dernière chose dont elle se souvenait, ce qui signifiait, dans son esprit embrumé, qu'elle avait gagné... et elle en était fière. Il lui fallait aller l'annoncer à tout le monde, mais elle ne pouvait plus bouger. Il y avait bien ces visages qui se penchaient sur elle mais sa vue se troublait et elle était bien incapable de parler, incapable de leur faire passer le message. La poisse ! En plus, elle se sentait bien fatiguée et, paradoxalement, légèrement euphorique. Tant pis, elle leur dirait demain. Là, elle avait juste envie de dormir, d'oublier tout ce remue-ménage qui prenait place autour de son corps.
    Elle perdit connaissance alors que les médecins se tassaient autour d'elle, la moto complètement détruite un peu plus loin. Les policiers tenaient les jeunes de son groupe à l'écart, ces derniers les bousculant, voulant absolument savoir comment elle allait, ne cessant de crier son nom, dans l'espoir qu'elle leur réponde.

    Levi ne se réveilla pas et se sentait bien dans son rêve. Il s'agissait d'un rêve, non ? Tout était noir mais elle entendait parfois des gens parler dans son sommeil. Ils lui demandaient de revenir, lui demandaient parfois pourquoi elle avait fait une telle bêtise. Il y avait parfois des pleurs, des excuses, mais elle n'y comprenait pas grand chose. Il y avait les voix de ses amis, de ses parents. Le terme coma avait retenu son attention, une fois, mais dans son état, cela ne voulait pas dire grand chose.
    Et puis, il y eut... lui.

    - NYOLO !

    Nyolo ? Nyolo... nyolo... ? La voix semblait l’appeler d'un lieu différent, semblait plus claire, plus proche que les autres. Nyolo, nyolo... qu'est-ce qu'un nyolo ? Qui est Nyolo ? Nyolo, un terme bien mystérieux qu'elle trouva...

    *... mignon...*

    Alors, curieuse, elle tendit la main. Non pas qu'elle ait une main dans cet univers de ténèbres où elle baignait depuis un moment déjà, mais c'était tout comme. Elle voulait absolument atteindre la source de ce nyolo qui avait attiré son attention.
    L'instant d'après, elle se réveillait dans un endroit qu'elle ne connaissait pas, amnésique et totalement perdue.



PS : en ce qui concerne le test rp, je n'ai pas spécialement essayé de faire ça long ou épique, c'est juste ce que je peux pondre en moyenne, en sachant que certains de mes posts seront moins jolis, que d'autres seront bien meilleurs... enfin, tout ça pour dire que je ne me suis pas spécialement donné à fond ! En espérant que vous apprécierez la fiche et que vous ne vous ennuierez pas trop en la lisant.


Dernière édition par Levi le Sam 31 Déc - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belzeneff
Le Créateur ✜ Nyolo !

Le Créateur ✜ Nyolo !
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Vycilinski Levi    Ven 30 Déc - 10:22

Très cher Levi, comme promis voici ton test RP !
Le staff n'a pas encore décidé quel grade te donner mais sache d'office que si tu commences en tant que nouveau petit pion, il te faudra tempérer ton don.
    Un garçon au féminiiin !
    Une fille au masculiiin !

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Et on se preeend la main !
    Et on se *paf*
    Alors dis-moi, nyolo ! Qu'est-ce que tu aimes dans la vie ?
    Doooonc, c'est Monsieur, Madame ou Mademoiselle pour toi nyolo ?
    Vraiment ? Même si nous nous arrangeons pour te foutre une poitrine en 120D ?
    Bon si tu le dis, nyolo ! Belzeneff il dit que l'école c'est important donc tu vas nous dire quelle matière tu préfères !
    Sur un tout autre sujet, quelle est ta boisson préférée ?
    Ce qui nous amène à la question suivante : as-tu un manga de prédilection nyolo ? Belzeneff ne sait plus quoi lire en ce moment...
    Enfin, Belzeneff préfère t'avertir : les statistiques démontrent que les petits blonds sont plus sujets à être victime de viol d'harcèlement que les autres petits pions. Pas trop peur pour ton petit popotin doré ?


Code du questionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi
Boys don't cry Behemoth

Boys don't cry ♀ Behemoth
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Vycilinski Levi    Ven 30 Déc - 15:00

    Un garçon au féminiiin !
    Une fille au masculiiin !

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Et on se preeend la main !
    Et on se *paf*
    Alors dis-moi, nyolo ! Qu'est-ce que tu aimes dans la vie ?
    T'avais pas autre chose à m'demander, sérieux ? J'en sais rien, moi, c'trop vaste comme question... j'aime la tranquillité, les filles, l'alcool, la bouffe... me travestir, aussi, mais j'te conseille de garder ça pour toi.
    Doooonc, c'est Monsieur, Madame ou Mademoiselle pour toi nyolo ?
    Sérieux Belzy, tu m'as déjà bien regardé ? *Tends les bras de part et d'autre de son corps pour bien se montrer.* Monsieur bien sûr !
    Vraiment ? Même si nous nous arrangeons pour te foutre une poitrine en 120D ?
    Han nan, putain, attends mec, cool, fait pas l'con ! Celle que j'me tape est déjà assez gênante comme ça, pas la peine d'en rajouter !
    Bon si tu le dis, nyolo ! Belzeneff il dit que l'école c'est important donc tu vas nous dire quelle matière tu préfères !
    T'es sérieux là ? C'est surtout casse-couilles, ouais... Les cours de sport me dérangeaient pas trop mais c'était chiant de devoir me changer dans les chiottes. J'veux dire, les vestiaires et moi... tu comprends ? Sinon, j'pense que la matière la moins laxative était l'anglais.
    Sur un tout autre sujet, quelle est ta boisson préférée ?
    Tu veux dire à part la vodka ? J'dirais le thé aux agrumes.
    Ce qui nous amène à la question suivante : as-tu un manga de prédilection nyolo ? Belzeneff ne sait plus quoi lire en ce moment...
    Shingeki no Kyojin. C'pas mon préféré mais c'est celui-là que j'lisais avant que tu ne m'amènes ici.
    Enfin, Belzeneff préfère t'avertir : les statistiques démontrent que les petits blonds sont plus sujets à être victime de viol d'harcèlement que les autres petits pions. Pas trop peur pour ton petit popotin doré ?
    J'vais être clair : l'premier qui essaie de toucher à mon p'tit cul sans mon consentement finira la tête dans les chiottes, pigé ? Même pas peur ! Qu'ils viennent s'ils osent, j'leur ferai bouffer des vers par les narines !


PS: en ce qui concerne mon pouvoir, tant que je peux encaisser comme un porc préhistorique et assommer des taureaux à coups de poing, les autres protections (maladies, poisons, etc) que je me suis ajoutées ne sont que de extras dont je peux me passer, si ça vous suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oppse
PNJs ☬ Your Divine Master

PNJs ☬ Your Divine Master
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Vycilinski Levi    Sam 31 Déc - 11:17

Bonjour,

Tout d'abord bienvenue Levi et merci de ton inscription !
C'est avec grand plaisir que je m'apprête à valider ta fiche. Tout y est ! C'est précis, bien écrit et l'orthographe est parfaite. Le personnage est original et intéressant. Bref, Maman Oppse adore ! Le seul petit bémol concerne ton pouvoir : la force brute, soit mais la résistance aux températures et attaques psychiques, c'est un peu beaucoup. Peux-tu le retirer, s'il te plait ? Tu pourras le remettre quand tu auras monté en grade et donc gagné en puissance.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Et hop ! Je déplacerais ta fiche quand tu auras modifié ton pouvoir.

Puisque tu as l'air motivé je te fais passer directement au rang de Parrain.
Comme c'est son anniversaire je te remets aux bras musclés de Leeroy. Ce n'est sûrement pas l'Élu le plus recommandable que je connaisse mais ta présence devrait le motiver. Désolée, Maman Oppse t'utilises comme appat. En cas de problèmes adresse-toi à son Bras Droit Xiao Mao ou même à Astaroth si ton Élu t'embêtes trop.
(Au pire un bon coup de genou dans le bas du ventre devrait suffire à calmer ses ardeurs mais je ne parierais pas sur les conséquences qu'entraineraient un tel acte.)

Ton blason devrait venir dans la soirée.
Bon jeu, amuse-toi bien parmi nous et passe un bon réveillon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levi
Boys don't cry Behemoth

Boys don't cry ♀ Behemoth
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Vycilinski Levi    Sam 31 Déc - 12:28

Pas de soucis, m'man !

Pour le pouvoir, j'ai laissé sa capacité à encaisser les coups mais j'ai retiré tout ce qui concerne les températures, maladies, poisons, attaques mentales et tout le tsoin tsoin.
Un grand merci pour les compliments, le rang Very Happy ... et l'élu, j'imagine D: !

Bon réveillon également !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Vycilinski Levi    

Revenir en haut Aller en bas
 

Vycilinski Levi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Visite sur le pont-levis
» Levi Shingenki no Kyojin (Attack on Titans)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ Fiches et journaux-
Sauter vers: