AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Carnets, Post-it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Carnets, Post-it.   Mer 21 Sep - 17:57



______________________________________

O.N.C.E.U.P.O.N.A.T.I.M.E.
______________________________________


C'est parfois la meilleure chose à faire, tu ne crois pas? Non. Vraiment pas? Non. Mmh. Pas vraiment.



Tu en es sûr? Ouais. Complètement sûr? Ouais. Tu vas faire une connerie. Ce sera qu'une de plus.

Maena A. M. Raphaëlita.


× Prénom : Maena. Maena Aiolia Méryl.
× Surnom : On ne l'appelle pas. Personne ne le fait.
× Rang : Le chant des sirènes.
× Âge : Dix-sept ans.
× Date de naissance : Vingt-neuf février.
× Sexe : Masculin.
× Orientation sexuelle : Encore à décider.
× Divinté servie : Layca.
× Grade : Elu.
× Don : Mermaid's Call.







.:« C'est l'histoire d'une chanson. »



Toujours très impliqué, adorateur du goût, masqué.

Ecrase tout sur son passage.

.:« Une sirène trop pessimiste. »



Mata Virgoutzis est née un soir de février, un vingt-huit. Sa mère ayant accouchée dans sa villa de Thiva, elle ne fut déclarée que le lendemain, le premier mars. Une enfant tout à fait ravissante, avec ses jolies joues roses et ses cheveux blonds comme les blés. Mata grandit dans l'amour le plus complet: des parents protecteurs et aimants, très ouverts et favorables au dialogue, un quartier dans lequel elle était connue de tous, elle était devenue en moins d'une semaine l'attraction principale de son petit village de Menia. Moyenne à l'école, Mata su toutefois satisfaire toutes les espérances placées sur ses épaules de fille unique. Plus tard, elle devint chef d'orchestre. Toute sa vie se résumait à la musique. Ses parents étaient fiers d'elle. Puis elle rencontra M. Raphaëlita. Elle était venue porter plainte pour propos injurieux au cours d'un reportage sur son métier. Il ne niait pas le fait qu'effectivement, sa tenue de chef faisait vraiment salope. Il tomba amoureux, elle lui résista à peu près toujours. Lorsqu'elle eut vingt et un ans, la famille Virgoutzis vendit la villa dans laquelle elle avait vu le jour. L'argent commençait vraiment à manquer, et après la revente de l'autel et de la villa d'Athènes suivi par celle de l'appartement en Crète, l'ancienne noblesse grecque faisait grise mine. Son père, par désespoir d'avoir perdu sa richesse écoulée par ses propres parents, alla braquer une banque. Manque de chance ou coup du sort, quoiqu'il en soit, M. Rapaëlita proposa à Mata d'abandonner toutes les charges contre lui si seulement elle devenait sa femme. Que vouliez-vous qu'elle fasse.

Quelques années de vie commune plus tard, un appartement tout en hauteur dans une ruelle de Néa Smyrni. Le mariage l'avait fait changé en Mata Raphaëlita. Mata devint mitéra pour la première fois de sa vie. Ses cheveux blonds la firent pleurer. Elle était belle comme un cœur, elle allait bien. Elle l'appela Circée, l'enchanteresse. Circée, Imogen, Honny. M. Raphaëlita lui en a toujours voulu pour ça, ne se consolait même pas qu'elle soit une fille. Il voulait qu'elle porte un nom français. Il aimait la France. Il n'y séjournait pas, puisqu'il avait déjà violé quelque enfant là-bas. Et Mata l'avait appelé Circée. Il commença alors à la battre. Elle tenta de se défendre, mais lorsqu'elle opposa résistance, il menaça de s'en prendre au nourrisson. Grand Dieu, pas l'enfant. Depuis, elle se laissa faire. Circée grandissait, devenait une petite fille sublime. Mata, bien qu'elle n'eut pas vingt-sept ans à l'époque, vieillissait. Il n'empêchait absolument pas que son corps plaisait toujours aux plus dépravés, puisque des hommes la sollicitaient souvent lorsqu'elle se pavanait dans les quartiers malfamés avec comme seul voile une jupette trop indécente pour taire le terme pute. Puis elle donna naissance à son deuxième enfant. Après, le patéra, on ne savait pas réellement qui il pouvait bien être. Quoiqu'il en soit, ce vingt-neuf fut un désastre. Il était hermaphrodite. Pire encore, il était hideux. Des yeux révulsés, entièrement vides, rond comme un ballon, parfaitement chauve. Elle ne savait même pas s'il n'était pas malade mental, handicapé. On lui retira des mains à sa demande. On ne lui posa qu'une seule question. Quel sexe garder. Par défaut, elle l'aurait volontiers confié à son mari. Mais Mata était mitéra. Et surtout, Mata était une bonne chrétienne et devait aider son prochain.


.:« Analyses psychologiques. »




Le 14/02/2000.:
 

Provenance inconnue.:
 

______________________________________

I.T.J.U.S.T.B.E.G.U.N.//
______________________________________

.:{}.{}.{}.{}.{}.{}:.




Dernière édition par Maena A. M. Raphaëlita le Lun 31 Oct - 21:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Carnets, Post-it.   Ven 9 Déc - 21:30



| What are you looking for...?

Envie de venir vous frotter à moi? UnMP suffit.
Ø Des ennemis. De toutes façons... (0/2)
Ø Les indécis. Ceux qui ne savent pas quoi penser de moi. (illimité)
Ø Les fleurs de saison. Ceux qui m'aiment ou m'admirent dans l'ombre. (0/2)
Ø Quelque enfoiré qui essaye de me faire changer d'attitude. Crétin. (0/1)
Ø La personne apte à me suivre. Mon pote à conneries. (1/1)
Ø La bande. Ceux qui m'apprécient et dont j'ai pas oublié le nom. (0/3)


À qui voudra... ♥


▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒


×║ Who...
Are you.


Mais c'est qu'y a du monde, par là!:
 

×║ They are
So funny.


L'océan.
    Nouvellement Elu, le fou. Le marin. Les Prisons d'abysses. À ne jamais perdre de vue.


      « Il est juste envoûtant. Ses yeux sont presques aussi beaux que les miens, sa présence... si agréable. Il est niais, il est bavard, il est efféminé, il est lourd, c'est un boulet. Il pue l'eau stagnante. Il suinte la mer, le sel âpre et cette horreur par tous les pores. C'est un ennemi, je sais. Et pourtant.


    ×║ Shut up,
    Get out.


    L'astrologue.
      Elu de Layca. Un pur salaud. Marionnettiste lyrique. À éviter s'il ne veut pas se prendre mon poing dans la gueule.


        « Il a voulu me noyer, ce con. Il a voulu me noyer dans les bassins relaxants de la forteresse. Il a voulu me noyer alors que j'avais rien fait. Tu penses pas que j'vais l'aimer, ce con.
      Le souffre-douleur.
        Elu Primordial de Layca, yeah. Le soumis de base. Contrôle psychique. À emmerder le plus souvent possible, héhé.


          « Il m'exaspère pas, Kamui, c'pas vrai. En fait, c'est plutôt moi qui le fait chier au maximum dès que je le croise. J'adore l'embêter, ce gosse. Puis, regarde-moi c'te tronche de morveux, j'suis sûr qu'il se fait violer à tous les coins de l'échiquier. J'aimerai bien l'ouvrir, voir ce qu'il y a à l'intérieur. Ce qu'il a de plus que moi.

        La fée.
          Bras Droit, Layca. Neraida. Empathie. À fuir si jamais j'la croise. Danger.


            « Ca, c'est le genre de donzelle que j'peux pas m'flairer. Toujours souriante, avec son air de cruche et ses niaiseries idéalistes... Pitié mais tuez-moi. Elle a un nom qui, collé à son prénom, est laid à en crever. Elle n'est pas foncièrement belle non plus. Non, c'est le type de plébéienne qui n'devrait même pas avoir le privilège de m'parler. Je n'vais pas rentrer dans son jeu, tu crois qu'quoi?
          No One.
            Aucune Info Dispo Haha.


              « Personne, jusqu'à lors. À quand un miracle...?

            ▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒




            ò M eeting in that asylum.

            ìLes gueules cassées.


            Idéaux, Alvaro.
            Saisonnier, Dimitri.

            íCeux qui sont en guerre.




            íLes cadavres à déterrer.


            Personne n'est assez fou pour se mesurer à moi.

            îLes combattants de l'arène.


            Ren, la discrète.
            Lanathel, l'inconnue.
            Dimitri, again.




            Revenir en haut Aller en bas
            Invité
            Invité

            avatar

            Place dans l'échiquier (click ?)

            MessageSujet: Re: Carnets, Post-it.   Ven 9 Déc - 21:50



            .ঠ: You will be against the wall, as all of them.

            Post-it n°3. Sur la colonne contre le lit, face Ouest. Rédigé dans un état second, sans grande conscience de ce qu'il écrivait. Incompréhensible.

            « Froid, perfusion, froid, froid, garçon, garçon que je connais, visite, froid, main, sur moi, chaleur, chaud, douceur. »



            Post-it 3:
             

            Post-it n°9. Dans le cahier, page 19. Tiré d'un rêve qu'il avait fait. A dessiné l'une des scènes dès son réveil.

            « Maena qui tend la main. Un homme, à genoux devant lui qui n'essaie pas de la lui attraper. Est enfermé dans le noir. »



            Post-it 9:
             

            Post-it n°14. Sur la colonne contre le lit, face Sud. Rédigé un soir, fait suite à un cauchemar. Confus, en attente d'éclaircissements.

            « Accident le 29 Oct, 2005. Syndel témoin, groupe, coma, camion. Famille inexistente. »


            Post-it 14:
             

            Post-it n°15. Dans le cahier, page 38. Rédigé après avoir rêvé de son propre masque.

            « Le blanc. Ce qui manque, un grand vide. Quelque chose de froid dans la gorge. La transperce. »



            Post-it 15:
             

            Post-it n°28. Sur la colonne derrière le lit, face Est. Ecrit sans raison apparente. Assez simple à comprendre.

            « Une console de jeu dernier cri. Sans doute lié à l'absence d'électricité du coin. »



            Post-it 28:
             

            Post-it n°67. Dans le cahier, page 182. Rédigé sur la route de la Forteresse, suite à la rencontre avec l'un des adorateurs d'Oppse, Dimitri.

            « Chrysante. »



            Post-it 67:
             

            Post-it n°93. Sur la colone face Est. Rédigé sur un coup de tête, et plusieurs paquets de cigarettes.

            « Accusation, fausse, complot. Complot sale et mesquin. »



            Post-it 93:
             

            Post-it n°102. Dans le cahier vert, sans numérotation. Rédigé pendant une réunion, sans trop savoir ce qu'il faisait. Peu clair, peu fiable.

            « Les yeux couleur de thé. »



            Post-it 102:
             
            Revenir en haut Aller en bas
            Invité
            Invité

            avatar

            Place dans l'échiquier (click ?)

            MessageSujet: Re: Carnets, Post-it.   Ven 9 Déc - 23:07



            .⊰: His wonderful world.

            Post-it n°127. Dans le cahier vert, pas de pages. Rédigé quelques jours après la rencontre avec Castiel. Incompréhensible.

            « Quelques miettes de verre sur un sol carrelé. Laisse couler cet émoi en paix. Simple. Salle de bains. Isolation. Ange gardien. Peur. Lacérations. À compléter. Eau. »


            Post-it 127:
             

            Post-it n°128. Dans le cahier vert, pas de pages. Rédigé quelques jours après la rencontre avec Castiel, seulement quelques minutes après le post-it n°127. Incompréhensible.

            « Mes cicatrices me rendent unique. »


            Post-it 128:
             

            Post-it n°130. Dans le cahier vert, pas de pages. Rédigé après avoir retrouvé une esquisse de partition dans un de ses cahiers.

            « Eroding to nothingless... »


            Post-it 130:
             

            Post-it n°132. Dans le cahier vert, pas de pages. Rédigé sans effort, alors qu'il venait de se réveiller. Peu clair.

            « Il y a des choses qu'il vaut mieux ignorer. »


            Post-it 132:
             

            Post-it n°133. Dans le cahier vert, pas de pages. Rédigé en état de transe, transe telle qu'il ne se souvient plus avoir écrit ça.

            « La vierge. (Ecrit trois cent quatre-vingt dix-sept fois.) »


            Post-it 132:
             


            Revenir en haut Aller en bas
            Invité
            Invité

            avatar

            Place dans l'échiquier (click ?)

            MessageSujet: Re: Carnets, Post-it.   Ven 9 Déc - 23:31



            I've forgotten my past.

            ▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒



            │ Un jour, je suis né. J'ai poussé mon premier cri. Et puis j'ai vécu. Un peu.

            │ Introduction.

            Tastes Like Kevin Bacon, I Wrestled A Bear Once.
            Roads, Portishead.

            │ Chapitre I.

            VOiCE, Miku Hatsune.
            Have You Got It In You, Imogen Heap.
            Mortal Kombat Opening, Mortal Kombat Soundtrack.
            Dead Is The New Alive, Emilie Autumn.
            Hauted, Nightcore (original: Evanescence).
            Prelude en E-Mineur, OP.28 N°4, Frédérick Chopin.

            │ Chapitre II.

            This Dark Day, 12 Stones.
            Animal I've Become, Nightcore (original: Three Days Grace).
            Sonata Rabidus, Modus Operandi.
            Crash, 12 Stones.
            Entends-tu les pas, Eths.
            Potions, Late Night Alumni.

            │ Chapitre III.

            Pet, A Perfect Circle.
            Sonata Rabidus, Modus Operandi.
            Fly Routine, Hostile Groove.
            Blow Me Away, Breaking Benjamin.
            Karakuri 卍 Burst, Rin - Len Kagamine.
            Until The Bitter End, Fukuwa.

            │ Et ce fut mon dernier hurlement sur Terre.

            │ ... Mais je suis tombé ici.

            End Theme, Iris (Professeur Layton et la boîte de Pandore OST).

            │ Et c'est toujours pas fini...



            ▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒


            I. Idéaux.
            Alvaro.



            J'voulais dessiner. J'voulais dessiner, et j'suis allé là où j'aurai jamais du aller. Y'avait d'l'eau partout. Vraiment, partout. Et il était là. Il a voulu m'noyer. Il a voulu m'noyer, j'l'ai assomé avec ma voix, puis on est partis. J'ai perdu mon masque dans l'eau. Il a fallu qu'j'attende de choper un avorton nouveau-venu pour le forcer à aller m'le chercher au fond du bassin.

            │ Souvenirs.

            Inconvenient Ideal, Dir en Grey.
            Army of Me, Björk (Sucker Punch Edit).
            Effets Secondaires, Mylène Farmer.
            A Strange Device, Emilie Autumn.
            The Diva Dance Opera, BO Le Cinquième Elément.


            II. Saisonnier et Amnésie.
            Dimitri.



            J'sais pas c'que j'avais ce jour-là. Besoin d'me défouler sans doute. Alors j'suis allé sur la plage, et j'ai tracé un putain d'échiquier dans l'sable. J'commence à jouer et tout, et là qui c'est qui arrive? Un Oppsédé. Jure. J'lui ai démonté la gueule. Mais après j'l'ai soigné et j'l'ai déposé sur le ch'min d'la Cité.

            │ Souvenirs.

            J'ai fait une promesse, Anathema.
            Are you gonna be my girl, Jet.
            Alert Intruder, Combichrist.
            Leave you far behind, Lunatic Calm.
            Sweet Dreams, Eurythmics (Sucker Punch Edit).
            The Invisible Wall, The GazettE.
            Hijo de la Luna, Haggard.
            Dragon' Gail, Nota Profana.
            Medieval Fantasia, Hevia.
            Sacrificial, The Binding of Isaac Soundtrack.
            Buried Alive, Otep.
            The Voice, Celtic Women.
            Daniel's Theme, Amnesia: The Dark Descend Soundtrack.
            Alma's Lullaby, F.E.A.R 2 Soundtrack.



            III. Cendres.
            Castiel.



            J'ai rencontré Castiel. J'fumais, et puis il est venu m'faire chier. C'est tout. Puis on est resté ensemble, ouais. Un peu. Rien de plus. C'est Castiel, quoi. Celui qui fait mon lit tous les matins. C'lui qui passa sa vie à s'occuper des autres et à jamais s'plaindre, jamais hausser la voix. C'est Castiel. Le fils de l'eau. On fait bien avec c'qu'on a.

            │ Souvenirs.

            Don't Stay, Linkin Park.
            Sanctuary, Hikaru Utada.
            Kate, Mirror's Edge Soundtrack.
            Return Game, Apocalyptica.
            Rage of Poseidon, Apocalyptica.
            La Vie en Rose, Edith Piaf.
            La Vie en Rose, Zazie.
            Song of the Storm, The Legend of Zelda OST (Cello version).
            The Binding of Isaac, The Binding of Isaac OST.
            Man That You Fear, Marilyn Manson.
            My Love, Blackmill.
            Start Swimming, Delain.


            IV. L'heure du doute et de la mélancolie.
            Liam, Skandar.



            J'me suis lavé dans l'eau chaude qu'il y a dans les donjons. Ouais, j'avais qu'ça à foutre, et j'vous emmerde. En plus y'a qu'là-bas qu'on peut trouver de l'eau chaude sans avoir à y plonger tout le corps. Donc j'suis là-bas, j'trouve un mec qui s'étouffe, j'l'aide, et là on s'fait enfumer la gueule par un connard qu'avait rien trouvé d'mieux à faire à c'moment d'la journée. Cool.

            │ Souvenirs.

            Whisper, Evanescence.
            Rape Me, Nirvana.





            V. Vogue, vogue petit bateau.
            Jerry.



            Et une fille sexy, enfin. Non en fait j'dis ça, c'est juste qu'elle était en train d'se baigner dans la rivière en sous-vêtements et qu'on voyait à travers. Héhé. Mais non, j'suis pas pédophile. J'suis pas majeur, alors bon. N'empêche que c'est la première fois que je suis menacé d'mort par des souris.

            │ Souvenirs.

            Dead Alone, In Flames.


            VI. Ecchymoses et Mutilation.
            Paburo.



            Ca f'sait des s'maines que j'préparais c'te descente. J'allais m'faire la montagne en snowboard. En snow, putain. Et y'a un piaf gigantesque qui m'fait tomber, j'glisse dans les souterrains, et j'trouve ce type. Il vient de débarquer du monde du passé, il capte rien à ce qu'il se passe, alors j'l'enrôle chez Layca. Merci Maenaaaaa. Pauvres cons.

            │ Souvenirs.

            Falls Appart, Thousand Foot Krutch.
            Famous Last Words, My Chemical Romance.
            Guardians of Asgaard, Amon Amarth.
            Arrest Rose, Len Kagamine - KAITO - Kamui Gakupo.
            Matryoshka, Miku Hatsune - GUMI.
            Genesis, InFamous Soundtrack.
            Feast of Blood, Sopor Aeternus.
            Frozen Sky, Conquest.
            Brennende Liebe, Oomph! - L'âme Immortelle.
            Don't forget, Metro 2033 OST.



            VII. Soin.
            Hope.



            J'essayai, franchement, de pas faire chier les gens. Entouré par les cailloux, à la limite, y'avait qu'eux qui pouvaient être soûlés. Moi j'dessinais. Trop bizarre, mon dessin. Puis finalement, elle est arrivée. Comme une fleur, là. Hope Neraida Destiny, il me semble.

            │ Souvenirs.

            Serenity, Atrox.
            Desert Urbania, Unexpect.
            Sound Of Angels, Room of angels "music box".


            VIII. Dans une révolution, on doit triompher ou mourir.
            Xellos.



            C'pas ma faute s'il a voulu faire le con, j'suis désolé. Moi, j'voulais juste fumer une clope. Ben faut croire que c'est trop d'mandé, hein. On m'a littéralement agressé, avec trois incappables de la Forteresse, pour que j'aille le chercher et stopper sa pseudo révolte minable. J'y suis allé. Et franchement, ça f'sait pas tant pitié que ça. On voit qu'c'est mon Bras Droit, quand même. J'suis fier.

            │ Souvenirs.

            Headache, Neverset.
            Risingson, Massive Attack.





            IX. Lettres.
            Benedict.



            J'avais plus de bandes, alors fallait qu'j'aille en chercher à l'infirmerie. Basique, me dira-t-on. Sauf quand t'as collé au cul j'sais plus combien de types qui tiennent à c'que t'aille te faire recenser ou j'sais pas quoi. Parce que c'était jour de recensement, bien sûr. Alors voilà. Tu te retrouves dans le hall, à prendre en otage un type qui a rien demandé pour te défendre. Et tu finis par t'enfermer avec ledit otage dans l'infirmerie. Ben tu vois qu'j'y suis quand même. Trop puissant.

            │ Souvenirs.

            Catgroove, Parov Stelar.
            Virus, Björk.
            A my nie chcemy uciekać stąd, Jacek Kaczmarski.
            Fireflies, Alina Orlova.



            X. Petite fille perdue.
            Alvaro, Kamui.



            J'me réveille, et j'ai plus d'couilles. J'ai muté en salope, jure. Non, sérieux, j'déconne pas. Alors j'vais chercher celui qui m'a fait ça pour pouvoir lui fracasser la nuque contre toutes les marches de la Forteresse, t'as vu. J'm'arrête près d'la corniche et qui j'vois? Kamui. Avec une fille. Ouais.

            │ Souvenirs.

            Kitty Cat, Jim Noir.
            Jolie Coquine, Caravan Palace.
            Peanut Butter Jelly Time, Meme.



            N°. TITRE.
            PV.



            Et il s'est passé ça, ça, ça, et enfin ça. Quelle journée!

            │ Souvenirs.

            Titre, Artiste.
            Titre, Artiste.




            N°. TITRE.
            PV.



            Et il s'est passé ça, ça, ça, et enfin ça. Quelle journée!

            │ Souvenirs.

            Titre, Artiste.
            Titre, Artiste.




            ▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒



            │ Et du côté des coulisses...

            │ Signatures.

            The Chosen Pessimist, In Flames.
            Katayoku no Tori, Akiko Shikata.

            │ Journal.

            Bachelorette, Björk.



            ▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒▒


            Revenir en haut Aller en bas
            Contenu sponsorisé



            Place dans l'échiquier (click ?)

            MessageSujet: Re: Carnets, Post-it.   

            Revenir en haut Aller en bas
             

            Carnets, Post-it.

            Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

             Sujets similaires

            -
            » Le Gangsta Post
            » Et pendant ce temps là, à Ankama Studios (post de jol)
            » [Inn] Junk Pod - post rot
            » Propositions d'équilibrage du Pandawa post 2.5
            » Post-it (Sondage)
            Page 1 sur 1

            Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
            Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ Fiches et journaux-
            Sauter vers: