AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Une touche d'espoir dans votre destinée | Hope |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hope
☊ Juste un peu d'espoir pour changer la destinée ☊

☊ Juste un peu d'espoir pour changer la destinée ☊
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Une touche d'espoir dans votre destinée | Hope |   Dim 5 Juin - 0:19

    Hope Heaven DESTINY
    «Garde espoir, la destinée n'est pas tracée. »

    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

    © Inconnue - Takenaka

    Nom :
    Vous savez cette chose que tous connaissent ? Certains la craigne, d'autre la vénère... Pourtant, je n'ai rien de tout ca... je suis juste quelqu'un de tranquille. Je n'ai pas le super-pouvoir de modifier cela... De quoi je parle ? De la destinée... Chacun peut la modifier librement ! Mon nom.. Destiny
    Prénom(s) :
    Ça, c'est une chose qui permet d'avancer, quelque chose qui nous pousse tous à faire quelque chose parce qu'on croit qu'on peut le faire, parce qu'on veut le faire... On a envie de vivre car on garde l'espoir que tout cela change... Hope en anglais...
    Et puis, il y a cet endroit. Un endroit idyllique que tout le monde aimerait rejoindre une fois la mort arrivée. Je l'ai hérité de ma grand-mère au départ... Mais je comprends maintenant pourquoi elle me disait de ne jamais croire en elle... De ne jamais croire au paradis... Heaven.
    Surnom : Certains ont déjà essayé de m'appeler Hopie... Pourquoi pas... Tant qu'on n'en abuse pas.
    Sexe : Oui oui je suis toujours d'accord, quelque soit le contexte et... Quoi ? Ah... Non je suis une femme alors...
    Rang : ☊ Juste un peu d'espoir pour changer la destinée ☊
    Orientation sexuelle : Il me semble que j'aime les hommes... Non, j'en suis persuadée ♥
    Âge : J'ai 23 ans
    Origines : Anglaise

    Divinité servie : Ne remplissez pas tout de suite, vous ne le saurez qu'après votre validation. Layca peut être... Mais je veux bien m'amuser avec le petit test x)
    Élu dominant : Normalement c'est la même chose que pour la divinité, on vous fait la surprise. Mais si vous désirez servir un Élu particulier, mettez son nom quand même, on sait jamais...
    Grade : En temps normal vous commencerez en tant que Simple Pantin, mais si vous aspirez à un poste spécial mettez-le. Bras droit... Ou élu... J'aime bien les deux oo' enfin, on verra avec le temps =)
    Don :
    Je détiens un pourvoir peu commun. J’arrive à ressentir, comprendre et modifier les sentiments des gens. Ce n’est pas un pouvoir que j’utilise n’importe comment mais il peut m’être utile. Il me demande par contre une grande force mentale et beaucoup d’énergie en contrepartie de quoi je peux calmer les émotions des personnes qui sont à moins de 5 km de moi. Par contre, je ne peux ressentir la même chose que quelqu’un simplement s’il est à moins de 1 km de moi et dans mon champ de vision ! Je le maîtrise parfaitement. Du moins ce qui est de l’insufflation d’émotions. Je n’arrive pas totalement à gérer mon ressenti, pour ne pas dire pas du tout. Il suffit que je touche la personne pour me sentir de la même manière qu’elle, ce qui peut se révéler parfois incommodant…
    Arme(s) utilisée(s) :
    Je possède deux armes. La première est une dague qui est toujours accrochée à ma ceinture, la lame est en argent et le manche en ivoire. Elle est assez lourde mais je la maitrise plutôt bien.
    La seconde c’est une jarretière agrémentée de dix petits couteaux en argent assez légers. La jarretière est en cuir noir et les couteaux sont assez… Pointus.


    Description Physique :
    *Une femme arrive dans une pièce, elle porte une simple serviette bleue autour de son corps. Elle est plutôt grande et ses épaules sont fines et droite. La jeune femme s’approche d’un miroir et passe une main lasse dans ses cheveux bruns pour les remettre en place, laissant apparaître ses yeux clos, encore éblouis de la lumière du matin. Elle finit par ouvrir ses paupières, laissant apparaître deux perles dorées. Elle referme ensuite ses yeux et plonge la tête dans le lavabo pour s’asperger le visage d’eau. Elle attrape ensuite une serviette avec ses mains composées de petits doigts assez fins. Elle s’essuie le visage et jette la serviette dans un coin de la salle de bain avant d’en sortir pour se diriger vers l’armoire qui compose la chambre. Elle laisse tomber la serviette sur son lit et se positionne nue devant l’imposante structure de bois. Elle choisit une petite jupe en jean noir et la veste assortie ainsi qu’un chemisier rouge foncé. Elle enfile le tout par-dessus des sous-vêtements en dentelles noire et commence à mettre une paire d’escarpins. Elle finit par sortir de la chambre et se dirige de nouveau dans la salle de bain où elle prend un petit flacon du parfum pour homme, Fierce d’Abercrombie, et s’en met deux gouttes sur chaque côté du col. Elle repose le flacon et s’admire dans la glace avant qu’un sourire s’accroche au coin de ses lèvres et qu’elle ne sorte de l’appartement pour se rendre dans un établissement au nom inconnu.*
    Description Mentale :
    « Spontanée ♦ Irréfléchie ♦ Séductrice ♦ Joyeuse ♦ Agréable ♦ Changeante ♦ Rancunière ♦ Amicale ♦ Ponctuelle ♦ Avare ♦ Enivrante ♦ Fidèle ♦ Déterminée »

    *Une femme entre dans la pièce. Elle s’assoit sur une chaise disposée sur une estrade et commence à parler d’une voix douce, sensuelle et posée.*

    « J’ai, comme qui dirait, deux personnalités. Certains diront que je suis bipolaire, d’autres diraient que je suis schizophrène, mais je suis simplement lunatique… J’ai de grosses périodes où je peux être douce comme un agneau, mais il suffit d’un seul petit événement et je reprends ma carapace d’emmerdeuse de première. J’aime emmerder les autres, ça me purifie, c’est important ! Enfin, j’ai l’air d’une marâtre comme ça mais finalement j’ai un cœur énorme… C’est peut être pourquoi je fais ce métier…

    Je n’ai jamais aimé les psys… Hein ? J’suis tarée ? Bien possible ouais… Mais pourtant j’essaye d’aider ces gosses du mieux que je peux. Pourquoi j’ai choisi cette filière… C’est une bonne question… Je vous dirai simplement que ca paie bien, même si vous vous doutez que ce n’est pas la raison principale.
    »

    *Clin d’œil langoureux à l’auditoire. Elle toussote et reprend.*

    « Je suis quelqu’un de gentil je pense. Mais ne me cherchez pas… Je peux être assez violente si on m’emmerde trop. Je ne veux pas dire que je suis une cheftaine mais il ne faut pas me chercher parce que dans ces cas là on me trouve et ce n’est pas joli-joli. »

    *Elle se lève et s’éloigne de la chaise quand une grande femme blonde l’interpelle pour lui demander ce qu’elle fait.*

    « J’ai fini, vous m’aviez demande de me présenter non ? »
    Signes particuliers :
    Hope aime la vie
    Hope aime l'amour
    Hope aime l'humour
    Hope aime la simplicité
    Hope aime Erik
    Mais Erik ne peut plus l'aimer
    Hope n'aime pas les Empereurs.
    Hope n'aime pas la mort
    Hope n'aime pas les faibles
    Mais Hope n'aime pas les forts non plus
    Hope est différente
    Parce que Hope, c'est un espoir ~
    Talents spéciaux : Ce n'est rien d'extraordinaire mais Hope a une voix envoûtante. Elle a une voix magnifique et lorsqu'elle chante, les gens se sentent obligés de l'écouter...
    Aimez-vous les rhododendrons ? Pour tout vous dire je ne me suis jamais vraiment posé la question mais je pense que c'est joli... ou peut être pas [Réponse validée par Astaroth. Bienvenue ♡]

    Votre personnage est-il victime d'amnésie ? Non, malheureusement je me souviens de tout
    Citation : Garde espoir, tu peux atteindre le paradis puisque la destinée n'est pas tracée.
    Biographie :
    Chapitre 1 : La destinée

    Amaélia, jeune orpheline de 18 ans, erre dans les rues d’une ville qu’elle ne reconnait pas, qu’elle ne reconnait plus, qu’elle n’a finalement jamais connue. Il fait nuit et doux, c’est l’été… Elle tombe finalement et entraîne avec elle dans sa chute, un homme. Assez grand, plutôt brun, très brun, les cheveux presque noirs, ou alors était-ce la pluie qui les rendait plus sombres ? Qu’en sais-je, je n’y étais pas, ou du moins pas encore. Toujours est-il que le jeune homme se retrouva sous la jeune femme en la regardant perplexe. Il avait simplement décidé d’aller boire un verre avec quelques amis pour fêter l’anniversaire de l’un d’eux. Lui peut être ? L’histoire ne le dit pas…

    Mais finalement, il ne passa pas la nuit avec ses amis mais simplement avec la jeune femme, papotant de tout et de rien pendant des heures et des heures. Elle finit par apprendre son prénom, Nathanaël Desflores. Elle but ses paroles et ses histoires plus rocambolesques les unes que les autres, riant, pleurant, criant de surprise ou d’effroi, mais restant près de lui. Nathanaël était un rebelle, cherchant à faire perdre le pouvoir au roi par tous les moyens possibles et imaginables. Il finit par apprendre son prénom, le prénom qu’elle avait elle-même choisi lorsqu’elle avait été en âge, un prénom trouvé un peu au hasard sur la pancarte d’un restaurant ou d’une boutique, qui sait. Puis, attristé de voir qu’elle n’avait pas de nom de famille, Nathanaël prit le parti de lui en attribuer un.

    « Destiny… Parce que notre rencontre était liée au destin… » murmura-t-il tendrement…

    Ils ne se virent pas qu’une seule fois, ce fut la première mais pas la dernière. Pendant plusieurs semaines ils se donnaient rendez-vous aux mêmes endroits, se baladant, parlant, rigolant. Puis, ce fut sous un grand chêne, au cœur de l’automne, deux ans plus tard, qu’il l’embrassa pour la première fois, mêlant le goût sucré de la glace qu’ils partageaient a la douceur des lèvres de la jeune femme.

    Ils vécurent une jolie histoire d’amour durant deux belles années. Saine et calme, ou du moins autant que pouvait être la relation d’une orpheline et d’un rebelle. Elle finit par venir vivre chez lui vers noël, après deux ans de relation amoureuse. D’ailleurs, ce soir là, elle l’attendit. Passant le soir de noël seule chez lui, chez eux. Elle avait pressentit quelque chose la veille. Ils avaient une mission contre les soldats de l’empereur aujourd’hui… Il aurait du être rentré depuis longtemps… Vers minuit, un homme vint frapper à sa porte… C’était l’un de ses amis, un de ceux qu’il devait voir ce jour là, quatre ans plus tôt. Il pleurait… Ou plutôt il avait pleuré, les traces de larmes étaient encore visibles sur ses joues. Elle s’écroula sur le sol, sentant que ses jambes ne soutiendraient plus son poids. Il était mort… Elle le savait… Une partie d’elle s’en allait aussi.

    Il avait pris le parti de faire un testament un peu avant, il avait plus peur à présent de mourir et de la laisser sans rien… Il lui avait tout légué, tous ses biens. Sauf qu’elle n’était plus seule.

    Ce soir là, l’ami de Nathanaël, Erik, emmena la jeune femme à l’hôpital pour le voir. Elle s’évanouit à peine entrée dans la chambre, ne pouvant supporter la vue de l’homme qu’elle aimait sur ce lit d’hôpital, sa poitrine ne se soulevant plus et la peau aussi blanche que les draps du lit. Elle fut placée dans une chambre et on lui fit quelques examens pour la forme. Examens qui révélèrent qu’elle n’était plus toute seule sur cette terre. Ils lui donnèrent une nouvelle raison de vivre, un dernier espoir.

    Sept mois. Sept mois durant lesquels Amaélia porta cet enfant, leur enfant. Elle ne voulait pas savoir son sexe malgré la possibilité, elle ne voulait rien savoir mis à part son état de santé. Et elle n’était plus seule. Les amis de Nathanaël, notamment Erik, s’occupèrent d’elle comme d’une sœur. La choyant. On soupçonne tout de même Erik d’avoir aimé cette femme, celle de son défunt ami, sans jamais lui avoir manqué de respect en la touchant. Elle accoucha alors, le 8 juin, d’une petite fille. Elle était aussi belle que lui. Malheureusement, elle ne put la voir longtemps, deux petites heures, puisqu’Amaélia décéda des suites de l’accouchement laissant la petite fille avec simplement un nom :

    « Hope… L’espoir qui m’a tenu vivante jusqu’ici. » avait-elle annoncé à la sage-femme.


    Chapitre 2 : L'espoir

    En cette jolie journée de juin, une petite fille aux yeux dorés et aux cheveux d'un brun tendre court dans tous les sens. Elle est suivie d’un homme qui sourit, un sourire triste et tendre qui pourtant prouvait un peu sa bonne humeur. Aujourd’hui ? C’était le 8 juin. La petite fille qui courait dans tous les sens se prénommait Hope et elle venait d’avoir douze ans. Ça faisait également douze année que les noms gravés sur la stèle de pierre devant l’homme existait.
    « Ici reposent :
    Nathanaël Desflores
    1965-1986
    &
    Amaélia Destiny
    1967-1987
    »

    Il s’agenouilla devant la tombe et laissa tomber doucement une larme sur la pierre. Hope, comprenant la douleur qu’il ressentait, posa sa main sur son épaule. Erik sentit une immense chaleur l’envahir et il se redressa un peu, comme si sa tristesse s’était envolée. La tristesse d’avoir perdu un ami, un frère mais aussi la tristesse d’avoir, peu de temps après, perdu l’être aimé, elle s’envola. Il leva les yeux vers la petite fille, plus si petite que ca, et plongea son regard dans le sien. Pendant les sept mois qui avaient suivi la mort de son ami, Erik avait vécu avec Amaélia, c’est comme ça qu’il avait appris à l’aimer. Erik s’était reconverti dans la psychanalyse. Il avait tout appris à la jeune femme et l’avait élevée comme sa propre fille. C’était une vie qu’il avait aimé.

    Hope avait 19 ans quand il l’envoya en pension. Elle avait eu une bourse pour un établissement assez côté et lui n’arrivait plus à subvenir à ses besoins. Hope en eut le cœur déchiré… Pour elle Erik était plus qu’un tuteur… Elle l’aimait… Il avait beau avoir vingt ans de plus qu’elle, elle l’aimait. Le jour où il lui avait annoncé, elle était partie en courant de leur petite maison sur la colline, sous la pluie battante de ce mois de juillet. Il était sorti après elle et l’avait rattrapé en plein milieu de la rue… Puis il l’avait regardé. Le visage qu’il avait devant lui était ravagé par les larmes. Il la serra contre lui et elle agrippa sa chemise avant de frapper contre son torse avec ses petits poings. Elle vidait son sac, lui avouait tout ce qu’elle ressentait depuis des années, l’accusait de sa douleur.

    Lui ? Lorsqu’il entendit qu’elle l’aimait, il se bloqua… Des centaines de scènes apparurent devant ses yeux et enfin des sentiments… Il finit par possession de ses lèvres, embrassant la jeune femme qui avait continué de parler. D’abord sous le choc, Hope n’en cru pas ses yeux. Puis elle prit conscience et passa ses bras autour du cou de l’homme pour approfondir ce baiser, se faisant de plus en plus passionné. Ils rentrèrent ensuite chez eux et la nuit fut longue mais merveilleuse.

    Mais le bonheur fut de courte durée… Les gens apprirent rapidement la relation qu’entretenaient Hope et Erik… Et pour eux, malgré l’absence de lien du sang, c’était de l’inceste. Un groupe d’une dizaine de jeunes hommes d’une vingtaine d’années, la plus part ayant des vues sur la jeune femme, passèrent le pauvre Erik à tabac. Il se défendit comme il pu mais du haut de ses quarante ans et de ses vingt ans sans se battre, il ne fit pas long feu. Ils le laissèrent se vider de son sang toute la journée. Quand Hope rentra chez eux le soir, elle le retrouva mort… Elle pleura toutes les larmes de son corps jusqu'à l’enterrement après quoi elle décida d’accepter la bourse.

    La pension dans laquelle elle allait vivre était une école militaire. Tous les matins elle se levait avec les poules, faisait des heures et des heures d’exercice, puis elle avait une matinée de cours globaux avant d’avoir une après-midi de cours professionnels. Elle sortit de l’école trois ans plus tard et elle entra dans la police, dans la section criminelle. Toutes les enquêtes de ce type la passionnaient réellement. Un jour, elle du se rendre dans un château avec des enquêteur paranormaux pour élucider une affaire de disparition inexpliquée… Elle fut enlevée et pratiquement tuée.


    Test RP
    J’étais dans une maison avec d’autres personnes. Je connaissais le visage de certaines mais d’autres pas du tout. Nous papotions de tout et de rien, d’une affaire criminelle en particulier. Les gens disaient qu’elle avait une allure surnaturelle, c’est d’ailleurs pour cela que je ne supportais, apparemment, pas ma voisine, une medium… Enfin bref, les femmes dormaient toutes dans la même chambre et les hommes dans celle d’en face. Le soir venu, nous somme tous allés nous coucher. Une fois blottie au fond de mes draps, je fermais alors les yeux et me laissait emporter au pays de Morphée. Puis, plus tard dans la nuit, alors que toutes les autres dormaient, j’ouvris un œil… J’eus à peine le temps de respirer qu’un mouchoir imbibé de chloroforme s’abattit sur mon visage et me renvoya au pays des rêves. Je me réveillais un peu tard, allongée sur une table en pierre, des liens enserrant mes poignets et mes jambes, le cou posé sur le rebord de la table qui m’avait donc fait un engourdissement un peu au dessus de la nuque. Puis, deux hommes arrivaient. L’un en blouse blanche, plutôt vieux, une barbe de deux jours au menton et un couteau de cuisine dans la main. Il avait une lueur de sadisme dans les yeux et un regard fou… J’avais peur. Je portais alors mon regard sur le deuxième homme. Plus jeune, beaucoup plus jeune. Le regard vitreux et bas. Il n’osait pas lever les yeux vers moi… Je savais qu’il avait peur, qu’il n’approuvait pas… Je le suppliais du regard de me délivrer, en vain. Le premier homme finit par faire des entailles sur mes poignets et sur mes chevilles avant de poser la lame du couteau sur ma gorge. J’hurlais au second homme de m’aider mais il ne bougeait pas, les yeux toujours portés sur ses chaussures. Puis je sentais une douleur lancinante et voyais le sang gicler. Oui, j'étais morte. Un fou furieux m'avait assassinée lors d'une enquête... Enfin assassiné... Il a tenté. Mais quelqu'un est arrivé à temps et m'a sauvé de la mort. Malheureusement, mon cerveau n'était plus irrigué correctement et je resterais dans le coma pendant des années, peut être même pour toujours...



Dernière édition par Hope H. Destiny le Mar 7 Juin - 19:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-swop.forumgratuit.org
Belzeneff
Le Créateur ✜ Nyolo !

Le Créateur ✜ Nyolo !
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Une touche d'espoir dans votre destinée | Hope |   Mar 7 Juin - 0:26

Nyolo ! Une jolie demoiselle que voilà !
Belzeneff a quelques commentaires à faire sur la jolie fiche que voilà ! Il y a quelques fautes nyolo ! Il faudrait que tu te relises pour pouvoir dénicher les petites vilaines nyolo !
Ensuite, Belzeneff est confus, tu dis avoir les cheveux de jais et les yeux d'or, pourtant ton avatar est brun aux yeux noisette ? Belzeneff ne comprend pas nyolo, Belzeneff veut comprendre ! Il faut peut être changer ça nyolo ? (Si tu as besoin d'aide pour la colo, Kamui se fera un plaisir de te venir en aide nyolo !)
Autrement, ta fiche plait à Belzeneff, nous sommes ravis de voir ça NYOLO ! Alors voilà notre petit test nyolo !

    Oooon ira tous au paraaaadiiiis !


    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Tant qu'ya d'la vie y'a Belzeneff, nyolo~ !
    Oooow nyolo, une jeune jouvencelle à l'amour déchu ! T'as le cœur brisé nyolo ? Ca fait bobonyolo ?
    Nous pensons que si dans une vie humaine nous avions existé, nous nous serions appelé Jean-Charles Henri Jacque Hubert, c'est quand même plus classe qu'Erik non nyolo ?
    Belzeneff a entendu que tu stalkais Kamui ? Il te plait le blond nyolo ? Tu sais Belzeneff aussi est blond sous sa capuche nyolo !
    Et puis les empereurs, c'est ceux qui marchent dans le film nyolo ? Ils se jettent sur le ventre pour dévaler les pentes, s'accouplent pendant des heures et s'échangent les œufs nyolo ?
    Tu n'aimes pas la mort nyolo ? Belzeneff se fera un plaisir de t'envoyer le plus de fois possible à la case départ sans recevoir 20 000 ! NYOLO !
    En plus tu es ambitieuse nyolo, Belzeneff aime ça. Tu ne veux pas devenir l'esclave personnel de Belzeneff ? Nous avons besoin de quelqu'un pour nous gratter le dos nyolo !


Code du questionnaire:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hope
☊ Juste un peu d'espoir pour changer la destinée ☊

☊ Juste un peu d'espoir pour changer la destinée ☊
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Une touche d'espoir dans votre destinée | Hope |   Mar 7 Juin - 11:27

Bonsoir =3
Pour ce qui est de l'avatar D: si j'dis que c'est le reflet du soleil ca passe ? //PAN// Non je modifierais plutôt la description (comme l'image de départ est en N&B, on ne peut pas faire de colo ♥) -d'ailleurs c'était juste un simple oublie de modification de ma part, j'en suis confuse ><-
Pour les yeux xD c'était doré avant l'effet marron au dessus. Enfin je vais modifier tout ca =3
Et >< je passerais voir les fautes si je les vois.

    Oooon ira tous au paraaaadiiiis !


    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Tant qu'ya d'la vie y'a Belzeneff, nyolo~ !
    Oooow nyolo, une jeune jouvencelle à l'amour déchu ! T'as le cœur brisé nyolo ? Ca fait bobonyolo ? *La jeune femme se mordille la lèvre et baisse les yeux* "Et bien... Oui, c'est douloureux. Mais je me suis faite à sa mort et je sais qu'il n'aurait pas aimé que je me morfonde. J'avance, je vis ma vie... Ou plutôt j'attends de la vivre."
    Nous pensons que si dans une vie humaine nous avions existé, nous nous serions appelé Jean-Charles Henri Jacque Hubert, c'est quand même plus classe qu'Erik non nyolo ? *Hope fronce un peu les sourcils et sourit* Chaque prénom a ses particularité, chaque prénom est beau à entendre... Moi j'aimais le son d'"Erik" mais chacun ses goûts."
    Belzeneff a entendu que tu stalkais Kamui ? Il te plait le blond nyolo ? Tu sais Belzeneff aussi est blond sous sa capuche nyolo ! *cligne plusieurs fois des yeux alors que ses joues se teintent de rouge* "Je... Je ..." elle inspire doucement et hausse les épaules* "Je ne stalke personne, s'il ne veut plus de ma présence, je le laisserais en paix... Mais oui, je l'aime bien."
    Et puis les empereurs, c'est ceux qui marchent dans le film nyolo ? Ils se jettent sur le ventre pour dévaler les pentes, s'accouplent pendant des heures et s'échangent les œufs nyolo ? *grogne doucement et soupire* "Nous vivions dans un petit empire... L'empereur était quelqu'un de similaire à vous, bien moins puissant surement, mais il avait le pouvoir. Mes parents sont morts en lui résistant. C'est tout."
    Tu n'aimes pas la mort nyolo ? Belzeneff se fera un plaisir de t'envoyer le plus de fois possible à la case départ sans recevoir 20 000 ! NYOLO ! *elle lève les yeux, quelque peu gênée* "Oui, je n'aime pas la mort. Pas parce que nous n'avons plus de vie, simplement que je sais que je continues de respirer quelque part et que des personnes m'attendent... Mais si je venais à mourir, et bien je ne sais pas, tant mieux ? Tant pis ? C'est tout."
    En plus tu es ambitieuse nyolo, Belzeneff aime ça. Tu ne veux pas devenir l'esclave personnel de Belzeneff ? Nous avons besoin de quelqu'un pour nous gratter le dos nyolo ! *se gratte doucement la tempe et penche la tête* Je n'aime pas le terme d'esclave, j'ai tout de même un minimum de dignité. Et puis, c'est à vous de décider, pas à moi. J'ai toujours eu de l'ambition... "


En espérant avoir fait ce qu'il fallait =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chicago-swop.forumgratuit.org
Layca
PNJs ♔ The Mighty One

PNJs ♔ The Mighty One
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Une touche d'espoir dans votre destinée | Hope |   Mar 7 Juin - 21:07

Bonsoir ravissant être au nom si prometteur,

Tout d'abord, permets-moi de te remercier pour ton inscription, c'est toujours avec beaucoup de plaisir que nous accueillons les jeunes demoiselles égarées.
Passons au vif du sujet, ta fiche. Tu as très bien suivi les indications de Belzeneff, et je constate que ta fiche est parfaitement en règle, les fautes ont toutes disparu, et ta fiche respecte parfaitement bien nos attentes.
Toutefois, en ce qui concerne ton don, prends garde à ne pas en oublier les faiblesses, il ne faudrait pas que tu deviennes grosbill.
Autrement, tout me semble parfaitement bien présenté. Les descriptions sont complètes, l'histoire aussi. Et le test RP bien que court ne nécessite pas d'être rallongé, nous avons déjà pu estimer ton niveau.

De ce fait, permets moi de t'octroyer l'objet de la validation !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Tu es donc placé sous mes ordres, en accord avec la demande que tu as formulé dans ta fiche. Puis, afin de répondre à tes ambitions, nous t'offrons le rang de bras droit, puisque tu semble être un élément actif. Ainsi, pour ne pas surcharger les élus, je te place sous la responsabilité de Kamui, mon fils, en attendant qu'un élu se distingue, ou peut-être que toi-même tu montes en grade ?

Sur ce, amuse toi bien et profite bien de mon fils qui t'es entièrement dévoué (hiérarchiquement parlant...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Une touche d'espoir dans votre destinée | Hope |   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une touche d'espoir dans votre destinée | Hope |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» j'aimerai entré dans votre guilde :)
» Arrivée dans votre forum de Cagouille 17
» Recheche de matériel de groupe ultras de votre équipe
» petit point faible enervant permettant à l ennemi de semer le chao dans votre base? J'ai la solution! Ou autre manière d'utiliser vos murs.
» Comment vous êtes dans votre tête ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ Fiches et journaux-
Sauter vers: