AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Ricky Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Ricky Scott    Jeu 28 Avr - 21:35

    Voici venu le moment de l'arrivée du meilleur des meilleur , Ricky !! *silence*




    ©Jecht - FFX

    Nom : HAha ! Je suis connu dans le monde entier comme étant le G.C.I.I.S.S.S (Grand Champion Internationale Imbattable et Supra Sexy , Scott ) !
    Prénom(s) : Vous pouvez m'appeler Ricky , pour les intîmes héhéhé !
    Sexe : à en juger par cette grosse bosse sur mon pantalon et si jamais il n'y a pas de hamster affamé à l'intérieur , je pense que je suis un mâle en bonne et due forme.
    Rang : hum... aucune idée pour le moment ._.
    Orientation sexuelle : Aimant à femme.
    Âge : mort à 42 ans
    Origines : Américaines

    Divinité servie : [Ps: de préférence avec la même divinité que Claire-chwan , nos prez sont liés]
    Élu dominant : /
    Grade : Le plus haut que vous me proposerez.





    Don : Métamorphose Chimérique.
    Explications : La métamorphose chimérique, un pouvoir non pas des plus compliqués mais des plus effrayants. Une sorte de malédiction qui pèse sur les épaules de Ricky et qui s'est matérialisé sous forme d'une lame semblable à une claymore en plus barbare ainsi que d'un tatouage tribal reliant ses deux tétons et son nombril , prenant la forme d'un J, le nom du démon qui lui prête son apparence, Jericho . Ce tatouage n'est pas qu'un simple artifice, lorsque Ricky est pris d'émotions fortes et incontrôlés, alors qu'il ne maîtrise pas son pouvoir, sa marque sur son torse s'illumine d'une couleur rouge sang et le brûle de l'intérieur. Mais finalement, avec le temps, plutôt que d'être un fardeau à porter et potentiellement mortel si jamais il venait à s'activer au mauvais endroit au mauvais moment, il peut s'étendre sur le corps de Ricky. Ainsi, son corps est marqué d'une multitude d'incantations démoniaques datant des évènements de l'ancien testament, transformant ainsi le membre du corps sur laquelle elle se trouve , la rendant plus... démoniaque. Avec le temps, Ricky s'habituera à ce pouvoir et pourra l'utiliser jusque le fond de son essence mais je garde la surprise. Hormis l'aspect totalement esthétique de la chose, le côté pratique de cette transformation vient de sa force physique brute ainsi que de sa vitesse qui est décuplé. Il peut atteindre ainsi 10x sa forme physique classique une fois ses pouvoirs à leurs paroxismes.

    Exemple :

    Transformation partielle : Le bras gauche de Ricky se fait parcourir d'incantation avant de prendre la forme du bras gauche du démon. Il peut porter un coup surpuissant à une cible ou alors frapper le sol et faire se soulever la terre avant que son bras ne reviennent à la normal.




    Arme(s) utilisée(s) :


    Ricky a toujours aimé se battre avec ses poings, utilisant son propre corps comme une arme redoutable. Ses aptitudes martiales sont avancés et il maîtrise la plupart des clés de bras ainsi que les poings sensibles que l'on peut atteindre facilement. Malheureusement, les gros bras ne suffisent pas dans tous les cas, il peut donc utiliser une lame très épaisse et peu facile à manier. Cette lame s'appelle la Ragnarock , nous pouvons dire sans se mentir que seul Ricky lui-même est capable de maîtriser cette arme car plus que sa forme peu rentable, elle est l'essence même du pouvoir de Ricky et n'accepte que son maître.

    Description Physique : 7 lignes minimum.

    De quoi ? Me décrire ? Mais voyons, vous êtes aveugle ou quoi, je suis en face de vous , pas besoin que je.. Bon je vais vous faire cette honneur, le grand Ricky Scott va se décrire devant vous et vous dévoiler toutes les parcelles et secrets de ce corps de rêves que vous aimeriez tous tâter ou avoir Haha ! Bon pour commencer, il est important de faire la description de mon visage sublime et haut en couleurs. La forme de mon visage est plutôt carré, typé occidentale. Cependant, étant donné que je possède du sang métissé d’un père qui était philippins et d’une mère blanche, j’ai la peau qui bronze très bien ce qui explique aussi cette teinte naturelle couleur « chocolat au lait ». Je possédais des yeux bruns donc ainsi qu’une tignasse de cheveux certes qui étaient très beau quand j’étais jeune, ils étaient raide et bien coiffés mais ce n’est plus le cas de maintenant sur l’échiquier, il y a presque plus de savon mais ça m’empêche pas d’être resplendissant et le meilleur dans toutes les catégories possibles et imaginables Hahaha ! Mon nez est plutôt long et fin, il a été cassé plus d’une fois ce qui donne cette aspect plat sur mon visage. Nous allons maintenant parler dans la généralité de mon corps qui peut être décrit en deux mots : sexy et parfait. Ma musculature est sans égale et atteint un niveau de magnificence rare tellement c’est ni trop ni pas assez et que tout se fond à merveille dans un tout élégamment construit. A ceci s’ajoutera un grand nombre de cicatrices qui seront à peu près partout où je pense , si ce n’est à ce que vous pensez actuellement bandes de sales pervers que vous êtes, mais je vous comprends, comment ne pas fantasmer sur une personne comme moi Hahaha ! Mes bras sont grands et puissant et pourtant, je dissimule mal une certaine tendresse lorsque je suis avec ma famille et oui. Autant je frappais tout ce qui bouge dans la rue, autant je n’ai jamais levé la main sur mes filles, même grondé , il n’y avait que mon ex-épouse qui le faisait. Mes jambes ainsi que mes abdominaux sont eux aussi bien développés, joueur professionnel de football américain, il fallait bien que je sois prêt. Mes jambes me portent rapidement et je ne sue que très rarement. Avec ma forme physique et une partie de mon sang philippins, je n’ai pas une pilosité vraiment marqué au niveau de mon torse et de mes bras, mais se fait ressentir au niveau de mes jambes sans oublier mes aisselles , mon visage et mon pubis qui, je vous le confesse, je me l’épilais à l’époque pour une meilleure hygiène pour faire ce qu’il fallait faire avec toutes ces personnes qui en demandaient Hahaha. Ensuite, une fois arrivée sur l’échiquier, je me suis retrouvé opposé à un certains nombres d’embuscades et je me suis retrouvé avec un grand nombre de cicatrices par-ci par-là , ainsi qu’un étrange tatouage sur mon torse en forme de J tribal je ne sais pas pourquoi et, vous savez quoi ? Je m’en fou parce que ça fait encore élevé mon corps au niveau des plus beaux déjà que j’étais au sommet ! Hahaha. Pour mes vêtements lorsque j’étais vivant, je portais habituellement des habits de vacanciers en famille avec un simple débarder et un maillot pour le bas et en tong. Lorsque j’allais assister à des conférences pour mes enfants ou pour le boulot, je mettais un costard que j’avais mis uniquement pour mon mariage. L’on me voyait de temps à autre lors des coups durs avec ceci ou cela avec une clope au bec. Je savais bien qu’en temps que sportif ça ne le faisait pas mais dans ces moments là je m’en contre ficher totalement. Mais , une fois de l’autre côté, tout ceci avait disparu, je n’étais que très peu vêtu , d’un morceau d’habit d’un de mes enfants que j’avais oublié rouge écarlate , que j’arbore désormais quasi tout le temps comme un foulard. Ainsi que d’une culotte en jean qui me rendait ridicule , j’ai donc retiré les bretelles de mes épaules et laissé tout simplement comme un bernuda que j’ai raccourci, faute que pour marcher ça m’allait pas bien du tout. Ensuite il y avait ici, des vestiges de ma chemises de vacances désormais toute déchiré que j’attache souvent à ma ceinture sans oublier mes inséparables tongs démolies. Que j’enlève régulièrement quand le sol me le permet parce que c’est plus pratique de marcher pied nue et mon corps et tellement solide comme un rock que les gravillons ne me font même pas mal Hahaha, sauf les bouts de verres, dans les pieds, ça fait mal une fois que c’est enfoncé.

    Description Mentale : 7 lignes minimum.

    Hah , ma description mentale, le strip tease de l’âme, ce que je déteste le plus… Pourquoi ? ha… haha… pour rien, pour rien ça va aller ! Bon, pour commencer, il faut que je vous avoue qu’étant le meilleur des meilleur, on a souvent un petit peu tendance à mettre trop en avant nos talents mais c’est tout à fait naturel ! J’ai toujours été démonstratif dans ma vie, essayant d’être toujours le plus cool possible avec mes amis comme dans ma famille. Le papa toujours en train de rigoler et de faire le mariole afin de pouvoir faire sourire ses enfants. Je n’ai jamais été un intellectuel et je ne le serais probablement jamais, mais ce que je sais, c’est que parfois , il vaut mieux foncer que de réfléchir. Après tout dans la vie , quel que soit le choix que l’on choisisse, il n’y a que deux options, ou on le fait , ou on ne le fait pas. Je suis quelqu’un qui agis selon ses sentiments for , car malgré mon air de gros dur, se cache malgré moi quelqu’un de très sentimental et de très … humains, maybe ? Oui, je suis quelqu’un de très inquiet dans la vie. Je suis toujours en train de redoubler mes efforts pour prouver que je suis le meilleur et donner une bonne image du père à ses enfants qui sont la chose la plus importante dans ma vie avec , à une époque, mon ex-épouse. Je suis quelqu’un qui veut souvent en faire un peu trop, et oui , à force de vouloir être la fierté de la famille et d’aller toujours plus loin, j’ai eu tendance à avoir pas mal de problème avec mon ancienne épouse, une des raisons pour laquelle nous avons divorcés et pour laquelle , elle est parti s’exiler très loin dans une autre contrée. J’en étais détruis, nos enfants s’étaient séparés alors et il ne me restait plus qu’elle. Ma mentalité à alors subitement changé sur certains points. Il fallait qu’elle soit fière de moi ma petite, c’est pourquoi j’ai redoublé d’effort pour gagner de l’argent et qu’elle ne manque de rien, de plus, j’étais donc de moins en moins avec elle mais ça je ne le remarquais pas. L’une des fautes pour laquelle je n’aime pas réfléchir. Cependant il faut savoir que je suis quelqu’un de plutôt courageux, et de téméraire, souvent pousser par des émotions forces, souvent l’envie de protéger quelqu’un ou quelque chose. La plupart du temps,de mon vivant, c’était pour protéger mon égo, ma fierté. Mais désormais, dans ce monde hostile, je protège plutôt mon entourage, mais je ne fais pas pour autant de l’ombre à moi-même sans réellement comprendre pourquoi. Je suis quelqu’un sinon d’enthousiaste lorsque je m’apprête à faire souvent un combat désormais. Le feu de l’action boue en moi, dans l’idée de pouvoir repousser et de tester mes nouvelles limites, un vestige du passé que j’ai désormais oublié. D’ailleurs parlons-en un petit peu , cette amnésie me pose beaucoup de problème et est désormais l’origine principale de ma frustration actuelle. Tous ces évènements cachés que j’ai oublié, que je sais qu’il me manque une case me donnent le trac sans pour autant que je le montre expressément en dehors de ma petite tête. Je reconnais donc un sentiment beaucoup plus présent qu’avant et que j’ai connu juste avant ma mort, la peur. La peur de l’inconnue.

    Signes particuliers : Facultatif
    Talents spéciaux : Un sens de l'orientation dérisoire. Très bon au sport en général.
    Aimez-vous les rhododendrons ? Surtout quand ils sont en train de courir comme des idiots tous les deux et que je m'amuse à jouer à "tir le rhododendrons" [Réponse validée par Astaroth. HIIII LAGUNAAAAA !!! 8D] Ps : Irk , désolé , finalement après nous être concerté je vais jouer Jecht ! X) [OWIIIII <3 Des muscleeees ! Un torse nuuuu *bave*]

    Votre personnage est-il victime d'amnésie ? Amnésie temporaire , il n'a aucun souvenir quand à sa vie passée mais petit à petit en contact avec les personnes clés de son existence il l'a retrouvera. [Ses Filles et son Ex-épouse]
    Citation : La liberté est fugace , plus on s'en croit proche , plus elle nous échappe.
    Biographie : 15 lignes minimum




Ricky est née aux états-unis, dans le Colorado d'une famille modeste. Le père n'était pas d'origines américaines, mais sa mère si. C'est pour cela qu'il eu une apparence bâtarde, croisement incertain entre un indigène et une blanche. A la naissance, et lors de son baptême il n'y eu donc qu'une seule partie de la famille qui était présente. Mais l'on a toujours considéré ce petit personnage d'un œil mauvais, après tout, il n'était pas réellement blanc et tout le monde sait ô comment le patriotisme est si bien encrée aux états-unis dans les années 70 durant la fin des 30 glorieuses. Cependant , malgré sa famille de blanc, la jeune famille vivait un petit peu en exile et n'était pas forcément riche. Ricky passait la plupart de son temps en dehors de l'école, et dans les rues de son village avec les camarades d'a peu près le même âge. Il est vrai et pas difficile à concevoir que Ricky n'était pas le genre d'élève "surdoué" pendant ses heures d'études. Nous pourrions même dire que c'est tout le contraire. Justement, il était tellement idiot et mauvais garçon à l'école qu'il était l'un des personnages les plus assidu... à la colle le mercredi après-midi. Puis vint le jour de son premier examen qu'il passa sur le fil. En ayant marre des études, il réussi à convaincre ses parents que l'école, ce n'était tout simplement pas fait pour lui et qu'il valait mieux qu'il se trouve une nouvelle voix plus... enthousiasmante pour lui. Il s'inscrit donc dans une école de sport étude et pu continuer afin de se préparer à son futur métier. Malgré tout il pu toucher à tout les sports, que ce soit de l'escrime ou du tennis. Mais il n'y avait qu'une seule chose qu'il aimait vraiment hormis taper sur la tête du bouffon de la classe avec son fleuret... le football américain. Pourquoi ? Et bien parce que ce sport qualifiait bien son sens de la violence gratuite et de la loi de l'anarchie sur le terrain. C'est la loi du plus fort pour pouvoir aller jusque le camp adverse et y marquer des points. Voler dans les gens et se foutre sur la gueule pour une raison ou une autre ? What else ?

C'est donc ainsi que Ricky choisit sa voie. En dehors de l'école il fut inscrit par ses parents qui se tuaient avec l'argent, pour tout lui payer, à un club de football américain. Le petit club commença à marcher petit à petit et réussi, alors qu'avant ils n'étaient pas si talentueux que ça, à vaincre les autres clubs de la région et à faire des compétitions plus importantes sans pour autant représenter vraiment le football américain "adulte". Ricky fut remarqué avec le temps par les entraineurs des plus grosses équipes et fut appelé par l'un d'eux. Ici se tenait sa première chance , il accepta rapidement et commença ainsi à jouer en tant que pro bien que son salaire ne soit pas fructueux. Mais il faut laisser le temps au temps , et petit à petit , Ricky fit ses preuves et évolua dans la hiérarchie , enchainant les clubs et se donnant au plus offrant ( sisi *-* ). C'est d'ailleurs lors d'un de ses matchs qu'il connu ( ne me demandait pas comment je suis pas Ricky moi juste le narrateur qui lit un script tout fait è.é ) sa futur épouse.

Le temps passa et il se maria avec cette fameuse femme. Il eut 2 enfants qu'il appelèrent avec sa femme respectivement Violetta et Claire. Ricky devint trop âgé pour continuer à jouer et devint finalement manageur afin de continuer à gagner des sous. Il troqua son maillot contre un sweet, comme ça il aurait plus chaud en hiver ! (8D). Mais tout n'allait pas au mieux, finalement , lui et sa femme pour des raisons banales de querelles familial divorcèrent et son épouse s'en alla dans un pays que Ricky n'avait même pas pris la peine de mémoriser dans sa toute petite caboche. Les enfants furent victimes du sort et un enfant alla vivre avec un parent et furent donc séparés l'un de l'autre. Une fois avec sa fille qui lui restait, Claire, Ricky devint extrêmement rancunier , il faut savoir que sa fille est muette de naissance et, comme on peut si attendre, il ne savait pas beaucoup y faire avec les enfants. Il restait donc distant et essayait de montrer un papa cool mais pas forcément présent malgré lui par son travail. Il voulait qu'elle ne manque de rien, il travaillait donc encore et encore et lui offrait un maximum de cadeaux pour la gâter sans pour autant savoir que ce n'était pas forcément une bonne chose de faire ça. Finalement, un beau jour, sa fille lui demanda de l'inscrire dans un club de soccer ( football européen ) , il en fut agréablement étonné et l'accompagna de ce pas. Il alterna alors entre son club et sa fille avec laquelle il mettait un certain entrain pour l'entrainer. Lors de l'un de ses matchs , sa fille fit gagner son équipe , fier d'elle comme jamais, Ricky allait lui offrir une glace, mais le sort s'abattit sur eux. Ils grimpèrent tous les deux dans la voiture de sport décapotable rouge que s'était offert le papa. Pas très étonnant mais les deux protagonistes semblaient en osmose l'un l'autre ils se ressemblaient comme deux gouttes d'eaux, ils étaient mignon, en train de bouger leur tête en rythme suivant la musique de la radio et la tête au soleil. Ils s'arrêtèrent alors à un feu rouge , une grand mère passa alors devant eux. Mais quelque chose d'inquiétant arrivait sur eux , par derrière , le vrombissement d'un moteur et le klaxon. Ricky se retourna et il eu une drôle hallucination , au volant se trouvait une espèce de petite peluche en forme de chat qui beugler un truc bizarre du style "Miawlaw" ou "Nyolo" avant de se faire écraser malgré lui. Ricky ni même Claire ne purent être sauver , il était déjà trop tard , ils moururent instantanément , l'on ne sait même pas si leur restes n'ont pas été mélangés dans les tombes. Leur enterrement fut sommaire car il n'y avait personne qui étaient venu les voir. Après tout Ricky n'était pas née dans la bonne branche familial et les enfants qu'il avait engendrés en allaient de même.
[l'arrivée dans l' Otherworld (*WW*) sera le sujet de mon test Rp]

    Test RP








*Quelque part sur l'échiquier*


Il pleuvait ce jour là. C'était un, semble t-il, un ancien champ de bataille. Mais, étrangement, il n'y avait plus aucun corps , il ne restait ici dans ce bas monde que des armes. Empilées par tas ou simplement laissées pourrir dans le sol, bouffées par l'eau, la rouille devenant presque plus envahissante que la vermine qui se réjouissait de cette accalmie. Mais, il y avait effectivement une exception, au centre de ce carnage, ensevelie dans la boue, se trouvait un seul et unique corps à priori. L'on aurait pu croire qu'il était mort, Cela aurait été plausible, après tout, cela faisait bien quelques jours qu'il était resté là, inerte. La crasse avait envahi sa bouche et avait recouvert ses lèvres d'une couleur marron ressemblant avec l'eau à de l’excrément. Son corps sale cachait une étonnante musculature, l'on ne pouvait pas voir le devant de son corps pour la simple et bonne raison qu'il était couché sur le ventre. Une lame gigantesque se tenait dans sa main ainsi qu'un bras protégé par un morceau d'armure, peut être même pas bonne à protéger quoi que ce soit. Il n'était que très peu vêtu, d'un haillon ainsi que d'un jean crasseux qui ne pourrait être vendu à une vide-grenier.

Finalement, le dit cadavre se mit à bouger, ou plutôt, il fut saisi de spasmes, il toussa plusieurs fois, évitant de s'étouffer, il était en train de cracher toutes la boue qui s'était accumulée dans ses poumons. S'essuyant les lèvres avec son poignet, il prit la lame à deux mains et la planta dans la boue pour s'aider à se relever. Une migraine atroce semblait le tenailler, à peine fut-il sur ses deux jambes qu'il fut saisi d'une nouvelle migraine atroce, un trop grand nombres d'images s'enchainaient, celle d'une journée heureuse, il était dans un monde trop éloigné de celui-là, il y avait une personne avec lui et puis... un camion. La migraine fut telle qu'il retomba sur le dos cette fois-ci , se tenant le front comme si il allait exploser. Un étrange son parvint aux oreilles de notre héro, une sorte de "Nyolo" ou de quelques autres sotteries dans ce genre et puis, plus rien. La migraine avait disparu, elle s'était volatilisé, comme si, il avait perdu quelque chose, peut-être s'agissait-il d'un fardeau ? Il n'en savait plus rien. Il s'étira comme si il venait de se réveiller d'un très long sommeil. Et, il commença à s'étirer comme le ferait une personne normale, s'échauffant lentement les épaules une par une, leur faisant faire des cercles. Puis, il prit sa lame à une main avec une aisance étonnante, à la limite de l'inimaginable, l'a faisant tournoyer dans celle-ci lui faisant faire des cercles quasi-identiques à ce qu'avaient du faire ses bras quelques secondes auparavant avant de la faire disparaître dans une petite lumière orange. Il se tourne enfin dans notre direction. Un détail nous frappe immédiatement, sur son torse se trouvait un tatouage gigantesque. Il était en forme d'un J tribal qui s'étend sur la quasi-totalité de son torse. Un artifice qui ne manquait pas de faire de l’œil. Il semblait comme animé d'une volonté propre, aussi étonnant et inquiétant que cela puisse paraître, il était en surbrillance. Les gouttelettes d'eau en son contact s'évaporaient instantanément. Mais en fin de compte, la marque prit une teinte noirâtre et refroidit. Tout semblait être revenu à la normale mais quelque chose l'effraya.




C'était toutes ces armes qui étaient empilés autour de lui, présage d'un carnage lattant. Il semblait inquiet, prit d'une remémoration proche, assez proche pour être inquiétante. Sa tête était envahi par des images de combats, des cris, des hommes et des femmes, qui se combattaient l'arme au poing contre une seule et même bête. Un monstre qui n'avait d'humain que la silhouette du haut d'un immeuble. Ses membres étaient atrophiés et des pics solides comme la roche sortaient de ses épaules. Son corps étaient fait d'écailles aussi grisâtre que les sentiments que laissaient échapper son visage. Il faisait tournoyer dans sa main une lame sans garde avec pour seule poignée un morceau de fer recouvert de soie salie par la pluie et la boue. Le manche de l'arme ressemblait à une encre pour bateau. Les hordes d'humains volaient et volaient, découpés et déchiquetés par ce monstre sans cœur. Il se réjouissait d'enfoncer ses bras puissant dans les ventres de femmes pour en ressortir un fœtus à peine fécondé avant de le briser sous les yeux écœurés et empli de désespoir de la mère qui avait été assez bête pour venir l'affronter, avant d'être elle-même exécuté. Le combat était observé par une étrange personne , vu du ciel. Ponctuant la bataille de "Nyolo~continues !" mais pas de façon assez forte pour pouvoir raisonner le guerrier.


Ricky se tenait ses cheveux de ses deux bras, cachant son visage, une vérité qu'il aimerait qu'elle soit fausse. Mais, lorsqu'il regarda ses deux bras, il se rendit compte dans une dernière image que le monstre à l'origine de tout ce massacre, ce n'était autre que lui. Que pouvait-il bien faire ? Rien évidemment. C'était l'instinct de survie, tuer ou être tuer. Ricky se mit à courir dans la direction opposé au champ de bataille, tentant de fuir dans un élan de désespoir cette vision de l'horreur. Bien que cela soit inutile car, non loin de là, des personnes l’observais de façon avide, faisant jouer leurs lames et leurs crocs au clair de lune.


Dans sa fuite effrénée, Ricky arriva dans un nouveau terrain dégagée, circulaire et vide. Il avança jusqu'au centre de la clairière et s'assoit en tailleur, tentant de reprendre le contrôle de ses esprits endommagés par le trop grand nombres de sentiments nuisibles. Son corps avait du mal à réagir, ses lèvres et ses membres tremblaient. Il avait le nez qui commençait à couler, des larmes salées s'échappaient de ses yeux. La douleur dans sa poitrine était forte. Il était en train de devenir fou. Il entendait des voix lui susurrer à l'oreille qu'elles voulaient encore plus de carnages, de sens et de douleurs. Ricky, a bout, lâcha un premier cri de désespoir aigu, faisant s'envoler les oiseaux qui dormaient paisiblement dans les arbres alentours. Mais comme un malheur ne venait jamais seul, Ricky sentit du mouvement autour de lui, des humains armées sortaient des arbres faisant jouer leurs armes dans leurs mains prêt à en découdre. Ils riaient, pourtant, il n'y avait rien de drôle, bien au contraire. Les voix dans son esprit se faisait de plus en plus pressantes, réclamant un combat qui semblait inévitable. Sa poitrine lui faisait de plus en plus mal, le tatouage se mettait à briller de plus en plus fort, il faisait le chemin inverse d'il y a quelques heures à peine. Le danger et le carnage approchait à grand pas. Ricky ne supportait pas cette vision future tendit que les autres brigands se rapprochaient petit à petit. Notre héro fit de grand gestes de bras , se jetant et roulant au sol avant de se relever petit à petit, la marque prenant le contrôle de son corps. Dans un dernier élan de désespoir alors que les voyous n'étaient plus qu'à quelques mètres, il hurla un dernier avertissements.


Ricky : FUYEZ !... SAUVEZZZZ-VOUUUUUS !!!



Il était malheureusement trop tard. Une vive douleur serra la poitrine de Ricky, comme si on allait lui arracher le coeur à main nue. Ses yeux s'illuminèrent et la pupille disparu ne laissant qu'un blanc coléreux. Dans un hurlement de douleur son visage puis tout son corps fut illuminé d'une couleur rouge sang visible au loin comme un flash lumineux. Les premières sensations de peurs montèrent au sein du groupe. Une aura s'échappa de tous les pores de la peau de notre héro, le tatouage en forme de J était rouge vif, des incantations apparurent sur le corps et étaient en train de se mouvoir et de s'étendre sur la totalité du corps de Ricky. Son torse, puis ses bras, ses jambes, et enfin sa tête furent totalement métamorphosés. Prenant la forme d'un démon, sa chevelure fut d'argent et deux ailes d'os et d'écailles se refermèrent, formant une collerette protectrice au niveau de son coup. Une nouvelle douleur immuable gronda dans la poitrine de Ricky, un manche, semblable à une encre de bâteau sortit de sa poitrine au niveau du tatouage originel. Sans réfléchir et plus conscient de ce qu'il faisait, il empoigna à pleine main la lame et l'arracha de son coeur d'un seul coup. Le massacre qui s'en suivit était sans pareil. Les premiers furent découpés sans qu'ils puissent faire quoi que ce soit. Le premier sentiment de confiance fut rapidement estompé par de la peur et du désespoir. La marque grondait. Les lèvres sans émotions ne sillaient ne seraient-ce que d'un micro-millimètres lorsque il égorgeait et humait le sang chaud de ses victimes. Les cris les plus stridents étaient ceux des femmes, qu'il égorgeait à main nue, lui évitant d'écouter ces querelles plus longtemps. Aussi impassible qu'il pouvait laisser le paraître, à l'intérieur, son âme hurlait. Rien ne voulait se terminer, la marque en demandait encore plus. Elle se nourrit du carnage et s'en délecte. Mais une fois tous le groupe exterminé, il n'y avait plus rien à détruire. Les corps s'évaporaient comme par magie, ne laissant que des armes à la place et, Ricky se tortillant de douleur, reprit peu à peu une forme humaine. S'écroulant au sol et sombrant dans l'inconscience. Sa dernière vision étant une jeune fille à la chevelure d'or qui venait à son chevet pour essayer de lui parler alors qu'il sombrait dans l'inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Ricky Scott    Jeu 5 Mai - 13:26

bon ba voilà , la dernière petite partie de mon test a été un petit peu fait à la va vite mais j'espère que le reste ça vous aura plu ! ^O^
Revenir en haut Aller en bas
Belzeneff
Le Créateur ✜ Nyolo !

Le Créateur ✜ Nyolo !
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Ricky Scott    Ven 6 Mai - 19:37

    DES TABLETTES DE CHOCOLAT !


    [Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
    Tu nous donne un bout des tes abdos ?
    Nyolo a faim !
    Salut la mascotte nyolo ! Alors comme ça on est un accro du sport ? Raconte nous ton plus bel exploit sportif !
    Alors comme ça t'es le meilleur hein nyolo ? Belzeneff veut que tu lui décroche la lune alors nyolo !
    Et comme ça t'as une grande famille Nyolo ? Moi on est tout seul ! Même si on est plusieurs. C'est cool hein nyolo ?
    Et ta femme ? Elle a déjà été en contact avec les romains nyolo ?
    Et tes filles alors ? On peut les mangers tes filles ? Belzeneff a toujours faim !
    Mais Belzeneff veut surtout savoir, tu trouves pas qu'il fait gay ton avatar ? Non pas que tu sois torse nu me dérange nyolo, mais le tatouage qui va tes tétons au nombril nyolo...


Code du questionnaire :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Ricky Scott    Ven 6 Mai - 19:50

    DES TABLETTES DE CHOCOLAT !



    Tu nous donne un bout des tes abdos ?
    Nyolo a faim !
    Salut la mascotte nyolo ! Alors comme ça on est un accro du sport ? Raconte nous ton plus bel exploit sportif ! Pouvoir faire l'amour du petit matin jusqu'au soir, 2 fois d'affilée et sans viagra !!! GNIIIH
    Alors comme ça t'es le meilleur hein nyolo ? Belzeneff veut que tu lui décroche la lune alors nyolo ! Bien sûr, pas de problème regarde, *décroche la lune en caoutchouc du jouet de Belzeneff*. Tu vois que je suis le plus fort !
    Et comme ça t'as une grande famille Nyolo ? Moi on est tout seul ! Même si on est plusieurs. C'est cool hein nyolo ? Non s'pas fun ça s'appelle de la schyzo et puis... Plus on est de fou plus on rit petit châton !
    Et ta femme ? Elle a déjà été en contact avec les romains nyolo ? Elle est en contact avec à peu près tout le monde, elle aime bien apprendre des choses *-*
    Et tes filles alors ? On peut les mangers tes filles ? Belzeneff a toujours faim ! Ah bah si elles sont consentantes, mais je peux t'acheter une tablette de chocolat, il parait que le goût des humains est très amer et écœurant.
    Mais Belzeneff veut surtout savoir, tu trouves pas qu'il fait gay ton avatar ? Non pas que tu sois torse nu me dérange nyolo, mais le tatouage qui va tes tétons au nombril nyolo... Avoues que tu veux coucher avec tonton Ricky petit chaton *_* ,mais comme expliqué dans mon orientation je ne suis ni zoophile ni homosexuel. Uniquement attiré par des femelles en bonne et due forme *-*
Revenir en haut Aller en bas
Oppse
PNJs ☬ Your Divine Master

PNJs ☬ Your Divine Master
avatar

Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Ricky Scott    Ven 6 Mai - 22:36

Bonsoir Ricky !

Pour une énième fois bienvenue sur le forum et merci de ton inscription.

Après lecture de ta fiche je n'ai pas grand chose à te signaler sinon quelques fautes et un tout petit problème de virgules qui ont parfois tendance à se décaler Vilaines virgules ! Wink Mais ne t'inquiète pas, personne ici n'a une orthographe parfaite et de toutes façons il n'y a qu'en écrivant qu'on s'améliore de ce point-là. Fais juste bien attention à te relire.
Sinon j'ai bien ri sur ta fiche. Tu as un perso marrant et... viril *_* La présentation est soignée, les images agréables et j'ai apprécié toutes les ambiances sonores.
Le seul petit point vraiment gênant c'est le test RP auquel il manque une introduction et une conclusion qui viennent poser le contexte et expliquer concrètement ce qu'il se passe car il est en effet difficile de comprendre où et quand se situe l'action, du coup on se sent un peu perdu. Mais vu que tu as l'air motivé et que tu t'es donné du mal pour le faire, je vais passer outre ce point et te valider quand même. Essaye d'éviter ce genre de faute dans le RP même si c'est pas très grave dans le fond puisqu'en cas d'incompréhension on peut toujours te contacter pour plus d'explications mais quand même ^^

Enfin bref, trêve de bavardages. Approche donc que je te valide ô valeureux guerrier musclé...
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Je t'annonce que tu seras désormais sous la garde de Luz et je te confie le grade de Parrain de ta très chère Claire. Tâche de ne pas nous décevoir et évite le grosbillisme avec ta chimère si tu ne veux pas que Belzeneff ne vienne te taper sur les doigts.
N'oublie pas de compléter ton profil si ce n'est pas déjà fait !

Amuse-toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Place dans l'échiquier (click ?)

MessageSujet: Re: Ricky Scott    

Revenir en haut Aller en bas
 

Ricky Scott

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» SUJET COMMUN ♦ Enterrement de Scott Matthews.
» Notre ami SCOTT-WEIJERS Johannes a besoin de nous...
» " Tout n'est pas cirrhose dans une soirée " - Scott M.
» La nostalgie d'un temps passé | Scott
» Quand Scott et Dakota vont à la plage...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alea Jacta Est :: ✗ Épilogue :: ✎ Fiches et journaux-
Sauter vers: